La Jacobine

 

Le bonheur de travailler à Odéon, c’est d’être à 5 min de Châtelet, Rivoli, au centre de Paris… et même en pleine période de concours, la plupart des supers adresses sont à portée de main pour souffler un peu !

S’il y a vraiment un endroit que j’adore à côté du travail, c’est la cour du passage St André ! Ce passage est hyper bucolique et bordé d’endroits à croquer, de petites boutiques de calligraphie et de papeterie qui font rêver, de restau avec des produits frais et faits maison… Si vous relevez le défi de remonter ce passage aux pavés complètement éventrés pour rentrer dans la partie couverte, vous aurez bien mériter de vous arrêter un peu devant ses vitrines ! Et si l’atmosphère d’un autre temps est (comme moi) votre truc, alors vous serez servis !

Un salon de thé aux airs révolutionnaires

Avec une enseigne qui annonce tout de suite la couleur, une vitrine alléchante qui présente toutes les pâtisseries du jour et des fauteuils qui donnent envie de s’installer, le salon de thé La Jacobine, a des allures de cocon accueillant pour les randonneurs courageux ou les travailleurs avides de sucre !

Lovez vous dans un coin, sur une banquette moelleuse, et admirez le passage à travers la vitrine en choisissant votre goûter ! Perso, j’ai craqué pour le chocolat chaud maison, spécialité de La Jacobine : un chocolat épais comme pas possible, onctueux, et super nourrissant ! Rien de mieux pour l’hiver, mais aussi pour ce début de printemps frisquet ! Pour les amateurs de boissons sucrées et originales, mon amie Sophie avait opté pour un cappuccino avec un sirop, un peu écœurant à force mais plutôt très sympa !

Pour accompagner ça, des pâtisseries bien sur ! En adeptes du partage de gouter, on avait choisit (après craquage sur la vitrine), un tiramisu au Nutella aux airs de Paradis, et une tarte à la framboise, le tout maison. Si le temps d’attente nous a paru un peu exagéré pour des desserts déjà prêts… la présentation finale en valait la peine ! Le tiramisu était vraiment génial, même si on était heureuses de le partager vu sa taille impressionnante, et la tarte à la framboise vraiment excellente ! J’ai mis un certain temps à finir mon chocolat, mais on était tellement ailleurs qu’on ne s’est rendu compte de l’heure qu’au moment où les serveurs ont installé les tables pour le dîner !

Une bonne adresse à adopter

 

Alors oui, les prix sont quand même pas donner, avec une pâtisserie à 8e et un chocolat à 6.50e, le gouter vous reviendra aux alentours de 15e, mais reste très généreux et frais ! Le décor joue vraiment la carte de l’appartement parisien sous la révolution, avec des peintures « révolutionnaires » aux murs, des poutres apparentes et un côté vieillot…

L’ambiance est feutrée, douillette, on a envie de partager tout ce qu’on a sur le cœur et prendre du temps pour soi autours d’un chocolat épais comme du smoothie et super aromatisé. Vous oubliez complètement que vous êtes au milieu de Paris, dans le brouhaha de la sortie de bureau, et le temps semble s’arrêter en dehors des réservations incessantes pour le dîner…

Allez y les yeux fermés, le soir le restau est quasi toujours plein, et propose des spécialités françaises (dont je serai bien incapable de vous parler) mais si la qualité est celle du goûter…

Publicités

2 réflexions sur “La Jacobine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s