Notre mariage vintage et champêtre en Normandie Part#3

Aujourd’hui, on vous dévoile le troisième et avant-dernier volet de notre mariage ! Un super grand merci aux nombreux visiteurs des deux premiers, c’était vraiment adorable ! Et merci à mes copines pour vos gentils mots, vos encouragements tout ça tout ça !

Pour finir en beauté, on vous propose de partager avec vous nos jolies photos de la sortie de la mairie, et du hand-fasting ! Je prends le temps de vous parler un peu de cette cérémonie méconnue qui a été une évidence pour nous, et vous en dire un peu plus sur elle ! J’espère que jusque là vous avez apprécié ce qu’on vous en a montré, et je souhaite aux futurs mariés de cet été qui trainent dans le coin tout le bonheur du monde !

La sortie de la mairie

Je garde un souvenir très doux et magique de ce moment, le soleil nous attendait, et tout le monde était encore tout ému de cette belle cérémonie ! Bien sur on a profité du cortège pour laisser notre photographe grimper à l’avant et immortaliser ce moment !

Conseils aux futurs mariés :

  • n’hésitez pas à demander gentiment à un de vos proches qui supervise un peu (genre maman, belle maman, un témoin) de proposer à vos invités de repousser les félicitations jusqu’au lieu de réception, si vos photos sont prévues là bas ! Vous « perdrez » moins de temps sur place, surtout quand on a un planning serré (et qu’on meurt d’impatience que les invités découvrent le lieu de réception)
  • Si votre lieu de mariage le permet, une gentille demande bien formulée permet presque toujours que le photographe prenne quelques photos du dessus, pensez y !
  • le riz, c’est fini, alors lâchez vous sur les confettis que vous choisissez ! Ici on a tout fait faire maison à maman, mamie et ma sœur ont réalisé des confettis en journaux anciens et grains de lavande maison ! Devant des soirées télé, elles ont ensuite fait des enveloppes en papier à la main, que mes sœurs ont distribué à la sortie de la mairie !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’arrivée au château

Le cortège des mariés passé, on avait prit de l’amour plein le visage, et on mourrait d’impatience d’arriver au château (surtout que de gros nuages se sont baladés au dessus de nos têtes à ce moment là, et qu’on craignait de manquer de temps !). Nos invités ont paru vraiment soufflés et d’adorer notre lieu de réception, notre pari était déjà à moitié gagné ! Nous avons pris un premier verre pour se ré-hydrater, et reçu une deuxième énorme vague d’amour (chers futurs mariés, préparez vous, on ne reçoit jamais autant d’amour et d’émotion pure que ce jour là, alors faites vos stocks !), et filé au hand-fasting !

La cérémonie du hand-fasting

Beaucoup penchent pour des cérémonies, religieuses ou non, qui changent le déroulement du mariage classique que l’on a toujours connu. On voit de plus en plus des officient(e)s, qui organisent le déroulement de votre cérémonie, avec des textes, des poèmes, des interventions des proches, la cérémonie du sable etc. Nous nous avions eu le coup de foudre pour quelque chose de complètement différent, qui nous ressemble à nous et à nos croyances : le hand-fasting.

Hand-fasting, quesaco ?

(Je me suis appuyée sur un très bon article de le-sidh.org pour vous l’expliquer).             On l’appelle aussi « la cérémonie des mains liées » ou « le rituel des rubans », la cérémonie du handfasting est une tradition ancienne des îles britanniques qui liait 2 personnes pour une durée déterminée d’un an et un jour, au terme de laquelle ils pouvaient soit rompre cet engagement (notamment si un enfant n’avait pas été conçus) ou le renouveler définitivement. Aujourd’hui, ces épousailles ou fiançailles peuvent être temporaires ou permanentes, selon le choix des futurs mariés :

  • pendant un an et un jour ;
  • tant que l’amour durera ;
  • jusqu’à ce que la mort les sépare ;
  • au-delà de la mort ;
  • au-delà de la mort et dans les vies suivantes.

Dans un cadre traditionnel sorcier et wicca, la cérémonie est célébrée dans le Cercle par une grande-prêtresse et/ou un grand-prêtre. Il s’agit d’une cérémonie privée entre initiés d’un même coven. Mais avec le temps, de nombreux livres sur le wicca et la voie solitaire ont été édités… et de nombreuses personnes se sont reconnues dans cette spiritualité sans souhaiter s’impliquer dans une tradition ou un groupe. Certaines, ressentent le besoin de célébrer leur mariage dans un contexte sorcier et païen car se retrouvant dans les valeurs et le respect qu’elles représentent. Et donc ces futurs mariés s’unissent devant des prêtresses et prêtres ordonnés ou auto-proclamés, dans un cercle « ouvert », afin que la famille et les amis assistent à leur union.

Aujourd’hui, il s’agit surtout d’un symbole entre les deux futurs mariés. Cette cérémonie, présidée par un officiant ou un proche, a souvent lieu en extérieur. Le jour de notre mariage, c’est ma sœur, et mon témoin, qui avaient officié, sous un énorme châtaignier rose en fleurs, face et entourés par l’eau ! Le cadre etait pour moi aussi important que le reste, et je m’y suis sentie transportée !

Une cérémonie pleine de symboles

Nous avons placé des runes (gravées à la main par ma soeur sur des rondelles de bois découpées par mon beau-père), qui ont été déposées en cercle, dans lequel on nous a fait entrer en même temps. Ensuite, les futurs époux croisent leurs mains et plusieurs invités viennent nouer des rubans colorés autour des mains des mariés (chez nous, mes témoins). Dans la tradition, il s’agit de 13 rubans de couleurs différentes qui ont chacun une signification forte :

  • Ruban rouge : la passion
  • Ruban jaune : la confiance
  • Ruban vert : la prospérité
  • Ruban orange : l’abondance
  • Ruban bleu : la sincérité
  • Ruban noir : le succès
  • Ruban violet : la puissance
  • Ruban gris : l’apaisement
  • Ruban blanc : la paix et la sérénité
  • Ruban rose : le bonheur, la vérité
  • Ruban or : la richesse
  • Ruban marron : la maison
  • Ruban argent : les valeurs

Après ça, la cérémonie veut que l’officiant pose différents types de questions aux mariés. Par exemple :

  • Etes-vous prêts à vous honorer et vous respecter ?
  • Etes-vous prêts à prendre soin de l’autre en toutes circonstances ?
  • Souhaitez-vous que vos vies soient liées à tout jamais ?
  • Etes-vous prêts à différents sacrifices pour le bonheur de l’autre ?

Il peut également s’agir de questions ouvertes au cours desquelles les mariés peuvent dévoiler leurs sentiments : « Mme X, avez-vous quelque chose de spécial à dire à M.X ? », « Que représente Mme X pour vous ? », etc.

Ce qui est appréciable dans ce type de rituel, c’est avant tout que vous avez le choix. Vous pouvez choisir de faire nouer les rubans par vos proches, vos invités ou par le maître de cérémonie si vous préférez. Une fois les mains liées, vous pouvez choisir d’échanger vos vœux ou simplement de répondre aux questions et promesses d’engagement de l’officiant. Vous pouvez également faire varier la durée de la cérémonie, qui peut durer entre 10 et 30 minutes. Si vous voulez faire durer le plaisir, pourquoi ne pas demander à vos proches d’intervenir pendant la cérémonie et réciter un discours de mariage ? à vous de créer un rituel qui a du sens pour vous et votre couple.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s