Une semaine à l’île d’Oléron

J’ai pas mal de voyage en attente dont j’ai envie de vous parler : Bruges, Gand, notre lune de miel… Mais aujourd’hui on se donne rdv pour ma sélection des choses que j’ai adoré faire pendant nos vacances à l’île d’oleron. (J’ai emprunté cette jolie carte ici, n’hésitez pas à jeter un œil à son propre article !)

carte_oleron-1

Il n’y a pas vraiment de circuits à y faire, plutot des choses incontournables et je vous ai fais une petite liste ! De notre côté on est partit une semaine fin Juin grâce à mon travail qui proposait des offres vraiment imbattables, et on s’est régalé ! On a profité d’une semaine en Mobil-home (une première pour moi qui y suis d’habitude un peu opposée comme mode de vacances), et j’ai été vraiment surprise ! Je ne compte fatiguer personne avec mes points + ou – du Mobil home, mais franchement en plein mois de Juin on avait personne, le notre était neuf et hyper bien équipé, camping *** coincé entre la mer, la plage sauvage et les marais, juste à côté de tout en fait !

Donc contre toute attente on a adoré cette première location, et on a même invité les beaux parents à nous rejoindre grâce à la deuxième chambre ! C’était juste du bonheur de passer du temps en famille, on a profité comme jamais et eux aussi ! Ballades nocturnes, trempette dans la piscine à partir de 9h, plage, marchés locaux, randonnées, fruits de mer, découvertes… bref largement de quoi faire !

Petit NB : Si vous avez l’occasion de faire ce voyage hors vacances scolaires, préférez cette option ! Vous verrez sur internet pas mal d’avis de touristes regrettant les hordes de touristes profitant du manque de réglementation et se garant à l’arrache jusque dans les dunes, se comportent n’importe comment ETC ! Donc, hors saison on profite plus du sauvage de l’île et de son atmosphère si particulière !

1. Découvrir les gens du coin (comme toujours)

Mon mari et moi s’il y a une chose qu’on aime faire pendant les vacances c’est découvrir ce que les gens qui vivent toute l’année là aiment de leur coin. L’office du tourisme cherchera à répondre à vos envies, eux non ! Ils vous diront ce qu’il FAUT faire ici, les incontournables, et donnent parfois même leurs bons plans ! A Château d’Oléron, au milieu de toutes les adorables cabanes colorées (oui oui je vais vous en parler), vous trouverez une boutique qui vend des produits de mode et de tourisme du coin, n’hésitez pas à aborder la vendeuse, elle est adorable et a des infos à revendre pour un peu que vous lui parliez avec enthousiasme de l’endroit ! C’est comme ça que vous découvrirez que la personne qui tient tel restau génial collé à une guitoune d’huitres est le fils de la proprio et vendent ensemble des produits 100% locaux, que derrière telle plage se cache telle autre, que tel bateau vous emmène faire telle promenade…

 

2. Se laisser tenter par le sauvage du Nord de l’île

Vous verrez si vous visitez l’ensemble l’île (en fait vu sa taille il faut le faire hein), que le côté sud à été plus transformé par le tourisme que le Nord ! Dès que l’on passe St Pierre d’Oléron la nature est beaucoup plus sauvage et présente ! Les dunes n’ont pas toujours de parkings, les branches débordent de partout, le sable recouvre la route… c’est à croquer !

oléron 258IMG_4092IMG_4093IMG_4107

 

3. En profiter pour se balader sur la pointe de Chassiron

Tout au bout du bout du Nord de l’île, ne ratez pas cette fresque marine… émerveillez vous de son phare rayé, ses falaises blanches, les vagues qui viennent s’écraser à vos pieds et les embruns qui vident l’esprit… Régalez vous des petits chemins qui mènent à la plage de galets, soyez même courageux et montez en haut du phare pour découvrir la vue incroyable que l’on y a. Renversant et envoûtant ! En redescendant, le joli petit parc installé à vos pieds a quelques mystères à vous faire résoudre…

IMG_4089IMG_4097IMG_4082

 

4.  Aller à la criée de la Cotinière et manger un VRAI fish & Chips chez Le merluchon

Alors là, j’avoue, on n’a pas fait la criée nous même, mais je vous la recommande parce qu’on nous l’a recommandée (trop tard haha) ! Peu connue, une visite de la criée est possible pour 3h, où vous fait visiter et on vous explique comment se déroule la vente du poisson ! J’imagine à voir près de l’office du tourisme !

Pour le fish & Chips par contre, je peux en parler ! Il est fait maison dans une petite maison de pêcheur au milieu des autres sur le marché aux poissons de la Cotinière, la queue vous fera le reconnaître… et oui, parce qu’ici on frit le poisson et les frites à la demande, personne par personne, devant vous. Elles sont servies dans du faux papier journal, comme avant (et oui, normes d’hygiène obligent). Asseyez vous sur un des jolis bancs face au port et aux bateaux de pêcheurs, et savourez !  Il est vraiment excellent ! (Bataille de goélands garantie pour la dernière miette de frite bien roustie au fond du cornet…)

 

5. Flâner et se laisser tenter dans les cabanes colorées de Château d’Oléron

Anciennes cabanes de pêcheurs, ces merveilles de toutes les couleurs deviennent boutiques de créateurs tous les étés ! Tu trouveras de tout : des bijoux, de la poterie et du racku, des créations en textiles, du fer forgé, de la maroquinerie, et même des créations en toiles cirées de bateau ! C’est vraiment un régal de s’y balader, et même de craquer parce qu’il faut aussi de temps en temps 😉

Je voulais vous conseiller un glacier vraiment génial dans cette rue des cabanes, mais impossible de remettre la main dessus… il se trouve au niveau du « carrefour » en face ou presque du restaurant la Courtine ! D’ailleurs…

 

6. Déguster des fruits de mer, des VRAIS !

Pour en déguster des vrais, plusieurs solutions ! J’ai déjà parlé de la criée, et en règle générale il y a marché tous les matins dans pas mal de villages, les poissonniers s’y entassent ! Sinon tu peux voir la rubrique du dessous, ou filer manger à la Courtine, un restaurant vraiment TOP de Château d’Oléron ! C’est ma belle mère qui l’a découvert, avec son envie de manger des vrais couteaux comme on en trouve jamais ! Il est inratable (et raisonnable) : huîtres, couteaux, poissons, tu vas pouvoir te goinfrer d’embruns et d’iode ! On a craqué pour des woks de fruits de mer dont belle maman rêve encore, de la roussette aux salicornes, des huîtres bien sur… Tu peux même en reprendre pour la maison si tu veux ! La cabane juste à côté, tenue par la maman du restaurateur te sert des bourriche d’huîtres (qu’on te fait toujours déguster avant), des terrines, des salicornes, du vin du coin… on a ramené plein de souvenirs  !

 

7. La pêche à pied

Tu ne PEUX PAS y couper si tu vas à l’île d’Oléron ! Prend ton sceau et ta patience à deux mains : c’est l’heure de chercher toi même ton dîner !! Direction la plage, après avoir bien calculé ton coup : la marée doit être descendante, et l’eau fraîchement retirée de la plage ! Et oui, parce que dans le peu d’eau restante sur le sable tout mouillé, tu vas voir des petites bulles ou des petits trous le plus souvent, qui indique la position de ta proie : la palourde, coque, ou très très rare, couteau ! Enfin lui, c’est une autre histoire/technique. BREF, quand tu as pris le pli, tu remplira facilement un quart de sceau de palourdes ! C’est hyper sympa à faire et source de fierté bien évidemment 😉 Et puis c’est l’occasion (en plus de patauger dans le sable) de croiser toutes ces petites bébêtes que tu vois une fois l’an : des petits crabes rapides, des crevettes qui sautillent de flaques en flaques… et même des méduses échouées ! Cuisses en acier trempé assurées le lendemain !

Attention : Il y a des règles très strictes à suivre pour la pêche à pieds et elles sont indiquées un peu partout, mais quand même : on ne ramasse pas les palourdes ou coques de moins de 4cm, les crabes doivent êtres bien gros aussi et on ne ramasse pas les deux sexes donc renseignes toi ! Et puis pour sortir la coque ou palourde tu dois utiliser ton doigt comme petit crochet pour faire sortir la petite coquine de sa cachette, hors de question de labourer la terre et de la fouiller : tu dérangerai des espèces innocentes ! Et évidemment si tu déniche des palourdes trop petites, enfouie les pour quelles ne cuisent pas au soleil !

 

8. Les Salines

L’écomusée des Saline est absolument à faire ! Encore en activités, tu pourras profiter de belles salines entretenues et qui produisent de la fleur de sel et du sel ! Une super visite guidée et organisée par le musée et s’achève sur la boutique/hangar à sel ! En plus tous les mercredis un marché artisanal avec des producteur et artisans du coin est tenu devant le musée. Et puis, ça vaut le coup de surveiller les dates car régulièrement une journée portes ouvertes est organisée, la visite commentée est gratuite ainsi que l’accès aux salines et un beau panier garni est offert à celui qui devinera le poids du sac de sel à l’entrée du hangar !

IMG_4128IMG_4132IMG_4116IMG_4118

 

9. La brasserie du Fort Boyard

Pour les amateurs de bière bien sur ! Sinon ça ne vaut pas vraiment le coup. En fait il faut savoir qu’une seule brasserie existait à l’origine à l’île d’Oléron : celle des Naufrageurs qui est très réputée dans le coin. Et puis un belge est arrivé pour se rapprocher de sa fille vivant là, et à repris son métier de base : la bière. Bref, je ne vais pas te raconter sa vie tumultueuse mais après pas mal de conflits il a finalement pu porter le nom de Fort Boyard et rester sur l’île dont il fait (-maintenant-) la fierté ! Laissez ce vieux monsieur vous parler de sa passion et de ses techniques, savourez ses grains de houblons et faites un bisous au chat qui chasse les souris de l’entrepôt avant de vous lancer dans la dégustation ! Pineau et melon de l’île, ou blanche au miel, si tu veux te ramener autre chose que de la classique tu auras le droit à quelques bonnes trouvailles !

PS : Fait aussi bar à bières et limonades du coin, avec terrasse, en plus de la brasserie.

oléron 365

 

10. Admirer les roses trémières

Pas difficile, il y en a PARTOUT ! Et c’est magnifique !

 

 

 

J’espère que notre carnet de voyage plein d’embruns vous aura plu ; voir même qu’il vous sera utile ! Si vous cherchez de beaux endroits pour se régénérer et se revigorer, c’est le bon plan !

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s