Les routines, ces super copines #2

Dans la première partie de cet article sur les « routines vos meilleures copines », on a parlé horaires, temps accordé aux tâches indispensables, et comment en faire un cadre de vie fixe !

Mais aujourd’hui on va parler de ce qui n’est pas strictement obligatoire, juste de ta façon de penser et de comment tu peux dresser ton inconscient en lui imposant à lui aussi une routine !

La routine de ton cerveau : on change/prend des vraies bonnes habitudes

Quand j’ai eu 17ans je me suis rendue compte que ma vie ne me convenait pas du tout sous l’angle duquel je la voyais, et j’ai décidé de prendre les choses en mains. J’avais des amis constamment déprimés ou passifs, et je me suis dis que c’était exactement ce que je ne voulais PAS être ! Depuis cette période mon mantra de vie c’est :  » Soi toi même et rayonne chaque jour« , je me le suis carrément fait tatouer sur la poitrine comme ça je le vois tous les matins et c’est cool ! Sinon je me suis toujours dit que mon épitaphe serait quelque chose comme « Ce n’est pas le fardeau qui vous détruit mais la façon dont vous décidez de le porter ».

Pour changer ça, j’ai complètement rincer mon cerveau de mes mauvaises habitudes d’être toujours fâchée contre tout et tout le monde et de ne voir que le verre à moitié vide ! Dans un premier temps, j’ai fais un vrai grand tri dans mon entourage : pour aller mieux soi même, il faut parfois savoir s’épargner les drama queen.

Ensuite, j’ai forcé mon cerveau à appliquer une nouvelle routine et voilà ce que ça donne :

  • être reconnaissante envers ceux qui m’entourent et dire aux gens quand ils ont raison et que j’ai tord (enfin j’essaye mais ma mauvaise foi prend souvent le dessus hein, coucou maman si tu passe par là), c’est surtout une question d’effort, et le plus important c’est de finir par le reconnaître, même après la bataille.
  • dire « merci » quand j’aurai dit « pardon » pour changer le ressenti des autres à mon égard et avoir une autre dynamique. Vous trouverez des exemples dans l’image plus bas, mais ça change tout une façon de s’adresser aux gens : de « pardon, je suis nulle », on passe à « merci de m’expliquer à nouveau » !
  • fêter absolument TOUT ce qui est génial ou fait plaisir, même les petites choses. Et quand je dis TOUT c’est TOUT : on a toujours une bouteille de quelque chose à la maison pour fêter : le chantier réussi de mon mari, une bonne nouvelle, une promo géniale sur une fringue, un nouveau meuble, une bonne journée, un RDV médical… et régulièrement on fait une bonne grosse fête avec copains et/ou famille pour n’importe quelle raison aussi !
  • faire des photos de TOUT ce qui me plait. Donc Oui j’ai un portable saturé que je vide toutes les 3 semaines, mais je m’en fous, ça fait des super souvenirs. Et les imprimer pour en faire des albums, parce que c’est très relaxant et enthousiasmant de revoir les moments de bonheur
  • faire le point à la fin de la journée sur ce qui nous a plu et ce qu’on en retient de positif et d’enrichissant,
  • discuter pendant que l’un ou l’autre cuisine sur ce qui s’est passé dans notre journée et partager des points de vue, ça permet de garder du recul sur la situation et de prendre un regard extérieur,
  • se dire bonjour et bonne journée tous les jours, pour donner une dynamique positive à chaque départ,
  • faire ce qui nous plait quand on en a envie sans se restreindre l’un l’autre, perso je sors très souvent en semaine les soirs avec mes copines et mon mari avec ses copains, ça fait partie de notre rythme de vie et on veut vivre ça sans se peser l’un l’autre

 

Y en a plein d’autre mais c’est pour te donner une idée de toutes ces façons de penser qui sont juste une routine, une gymnastique de l’esprit à s’imposer pendant un certain temps jusqu’à ce que ça devienne … ba routinier ! Comme pour les horaires ! Personnellement ça m’a aidé à devenir beaucoup plus positive et à avoir un regard plus reconnaissant de la chance que j’ai !

Maintenant, comme la semaine dernière, je vous donne un petit exemple ! Prenons celui de remplacer les « désolée » par « merci », avec cette illustration que j’adore :

e62186eb13b313e4f68e3739d123ff48

J’essaye d’appliquer toutes ces bonnes pratiques au quotidien, et ça marche ! Quand j’entends les autres dire de moi que je suis positive et souriante, je sais que j’ai réussi mon challenge !

Alors, au boulot !

Publicités

Les routines, ces super copines

Pour commencer du bon pied cette nouvelle année professionnelle (et scolaire, quand tu bosses dans une Université tu es un peu au rythme estudiantin quoi),  mon mari et moi on s’est instauré des petites résolutions, sous forme de nouvelles routines.

Quand on pense à la routine, ça sonne tout de suite négatif et de mauvaise augure, limite vieillissement précoce. Je te vois déjà derrière ton ordi à te dire que justement tu cherche à l’éviter la routine ! Erreeeeeur ! Je vais te montrer tout de suite que la routine est très bonne pour l’organisation et pour te rassurer : adieu stress de dernière minute sur des choses qui tu aurai pu mieux gérer !

La routine, qu’est ce que c’est finalement ?

Selon notre copain Larousse :

[Habitude mécanique, irréfléchie, et qui résulte d’une succession d’actions répétées sans cesse  – Ensemble de ces actions, de ces gestes faits mécaniquement]

Pourquoi la routine est ta copine :

  • Quand tu définies une/des routine(s), tu poses un cadre, une structure pour tes journées. Moins de réflexions de derniers moments (ou embuées au réveil) : tu suis le planning !
  • Tu seras moins stressé(e) d’oublier quoi que ce soit : une routine bien rodée t’assure que le plus important est fait.
  • DU COUP comme le plus important est fait, ta routine devient… FLEXIBLE !! Et oui, tu sais que tu as fais ce qui devait être fait et tu peux profiter !! Gère le temps restant à ta guise et comme tu l’entends !
  • Cette idée est vraie pour les enfants mais aussi pour les adultes : une routine rassure, et permet aussi d’être plus autonome dans la gestion des tâches pour eux et pour nous !

Pour être plus concrète, je t’ai fais un joli dessin avec mes petites mains :

la routine est ta copine

Grosso modo pour te simplifier la vie merveilleusement grâce à cette super idée, tu dois appliquer 2 étapes : définir et planifier ta routine, et l’appliquer. On est pas sur une grande technicité ou complexité au niveau de l’application quoi !

Pour t’aider à définir ta routine, je te propose de prendre des notes de tes actions et du timing tous les jours pendant 3 jours, et le 4ème de cibles les actions redondantes et le temps qu’elles prennent, contre le temps que tu voudrai quelles prennent. Ensuite, définie juste dans quel ordre tu veux quelles se suivent, et compare le temps total que ça t’aura pris contre le temps que tu voudrai y mettre.

Je te donne mon exemple pour la routine du matin :

  • 6h – Réveil doux, temps « calme », je profite du silence (et de mon chat)
  • 6h15 – Réveil – Douche – Coiffure
  • 6h45 – Je fais couler nos café/céréales – je choisi mes vêtements, je m’habille
  • 6h55 – Maquillage
  • 7h05 – Je fais les boites repas du midi pendant que mon mari prépare le déjeuner
  • 7h10 Déjeuner – Je range la maison pour la retrouver propre le soir
  • 7h30 Départ – Je passe par un chemin que j’aime
  • 7h45 Transports en commun pour aller au travail
  • 8h25 Arrivée au travail !

J’essaye de m’y tenir, parce que j’ai remarqué que je me sentais plus détendue et plus sereine, et que j’y passe le temps que je souhaite y passer ! Si je compare ma routine à celles d’autres femmes je sais qu’il me faut « beaucoup » de temps pour faire tout ça et que certaines ont besoin de moins d’1h30 décoller de chez elles, mais c’est en faisant les choses à mon rythme que j’aime les faire !

A votre tour de définir vos tâches random et quelles places vous voulez quelles prennent dans votre temps ! Appliquez le dans la vraie vie ensuite, et laissez vous surprendre par la quantité de temps qu’il restera une fois toutes les choses inévitables faites !

Et sinon, en dehors de cette histoire de planning, je voulais aussi vous parler de routine sur la façon d’être, autrement dit… RDV au 2ème round !

Une jolie déco DIY pour les noces de coton

 

 

uf 069

 

Il y a déjà plus d’un mois, nous fêtions nos 1an de « Mr et Mme », un an d’union, un an de bonheur à jamais : nos noces de coton ! Avec ma passion pour les fêtes et les jolis évènements, impossible que je passe à côté de l’occasion !

Nous avons décidé de profiter de cette jolie date pour faire une belle fête en extérieure avec tous ceux que nous aimons ! Et aujourd’hui je vous donne quelques pistes pour une fête sur ce thème, dans une ambiance cotonneuse et délicate à souhait !

Où la magie commence

Ceux qui me connaissent savent le culte que je voue la décoration, au détail, à LA petite touche qui fera la différence. J’y avais mis un point d’honneur pour le mariage, je voulais avoir une déco à croquer dans les moindres détails, et comment refaire vivre ma déco chérie, si ce n’est en la réutilisant pour les noces de coton ?! J’avais vraiment envie de donner une deuxième vie à mes éléments de déco, de les replacer à nouveau avec amour, dans un autre décor. Donc on a ressorti les cartons de déco, déballer avec les larmes aux yeux nos jolies verreries, et choisi ceux qui seraient dans le thème de la fête : le coton.

Pour la déco nous sommes évidemment partis sur des nuances de blanc, de lin, de bois, et de plantes, avec quelques petites touches colorées comme le turquoise des pailles ou quelques fanions en papier histoire d’égayer tout ça !

DIY

Pour réaliser le plus de choses possibles le jour J, pas de panique, on s’y prend un peu à l’avance, et on ne prévoit pas grand chose ! Je n’avais pas envie de quelque chose d’aussi chargé et travaillé qu’à notre mariage, et je ne voulais surtout pas me prendre la tête avec ça ! Je vous propose quelques petits DIY tous bêtes qui viendront égayer votre soirée :

  • Une déco de table épurée : une nappe blanche, de préférence en tissu pour un plus joli rendu, avec un centre de table de couleur clair (ici nous voulions respecter notre thème shabby chic, et sommes restés sur du lin et de la toile de jute). Pour THE détail, vous pouvez pousser jusqu’à ajouter un joli ruban de quelque chose au centre du chemin de table, comme de la dentelle, un tissu plus foncé, du liberty, de la ficelle … pensez à utiliser toutes ces jolies chutes qu’il vous restait du mariage !

 

  • Un peu de DIY : de jolis fanions tous prêts à imprimer et à coller sur des baguettes à brochettes pour un effet champêtre à souhait, et réalisé en 2min chrono ! D’ailleurs je l’ai fais avec ma grand mère et on s’est éclatées !uf 060
  • Un marque place qui rappelle votre thème : pas la peine d’y dépenser une fortune, d’y passer des heures et des heures, vous l’avez déjà fait ! Misez plutôt sur une idée simple et peu couteuse sur laquelle vous aviez déjà craqué pendant vos préparatifs, mais que vous aviez mis de côté. Un origami, une étiquette en kraft attachée avec de la ficelle autours de la serviette de table, un fanion sur un cure dent, une petite ombrelle en papier, un bouchon en liège… De notre côté, nous avons utilisé des rondelles de bois découpées par beau papa, que Mr D à gravé à la main soir après soir avant le mariage mais que nous avons finalement oublié à la maison… c’était le moment idéal pour se rattraper !

uf 094

  • Des fleurs, parce que ça fait toujours son effet et que c’est le moment pour en mettre des brassées coupées dans le jardin ! Si nous avions craqué pour de belles compos de pivoines, roses et gypsophiles pour le mariage, nous avions vraiment envie de fleurs des champs pour ce jour là ! Donc super maman à sacrifié ses arbustes, et rempli nos vases de magnifiques pompons blancs. NB : mon mari a été cherché chez le fleuriste un bouquet de fleurs de coton, je n’en revenais pas et ça a eu un effet fou !

uf 166

  • Un petit cadeau à remmener : comme pour le reste, pas question d’y passer une fortune ! Ici, nous avions l’idée en tête depuis longtemps : nous avons fait imprimer des photos de nos invités, attaché le tout avec une jolie ficelle blanche et rose, et  ajouté une étiquette faite main « Merci ». Nous les avons placé au centre des assiettes, et elle venait s’ajouter au dessous de verre personnalisé des invités. Elles ont vraiment eu leur effet, les invités étaient ravis de se redécouvrir dans leurs belles tenues, et de remporter ce joli souvenir avec eux !

uf 080

  • Une pièce montée faite maison : Pour le menu, faites selon vos envie/budget ! Comme nous avons fait la fête dans le jardin de ma maman, nous sommes partis sur un barbecue avec des marinades préparées par mon mari, des salades maison et des jolies entrées colorées bien fraiches (brochettes tomate mozza basilique, smoothies betteraves kiri, rillettes de thon, sardines, et saumon avec leurs gressins…). Pour le dessert, je voulais faire plaisir à mon mari en préparant une pièce montée, ou « layer cake », gâteau à étages. Gourmande que je suis mais en pleine canicule, j’ai opté pour une recette de gâteau à la rose et à la framboise, avec une garniture de confiture de framboises maison, un glaçage bien frais et léger, et une décoration avec des roses du jardin ! Les invités ont adoré et ont été très surpris par l’association ! Pour les plus gourmands, j’ai testé aussi une version d’anniversaire avec une génoise marbrée au Nutella, un cœur de bananes et un glaçage au chocolat noir que je vous donnerai bientôt !

 

J’espère que ces quelques idées pour une jolie fête des noces de coton vous aura plu, et que vous vous laisserez tenter à votre tour ! Pour les futurs invités qui passeraient par là, voilà quelques idées de cadeaux (parmi ceux que l’on nous a offert, et qui ont fait un tabac) : un cotonnier à faire germer (nature et découvertes), du linge de table 100% coton, une bougie parfum coton, des fleurs de coton, des boules de coton multicolores pour se démaquiller… à vous de jouer !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre mariage vintage et champêtre en Normandie Part#3

Aujourd’hui, on vous dévoile le troisième et avant-dernier volet de notre mariage ! Un super grand merci aux nombreux visiteurs des deux premiers, c’était vraiment adorable ! Et merci à mes copines pour vos gentils mots, vos encouragements tout ça tout ça !

Pour finir en beauté, on vous propose de partager avec vous nos jolies photos de la sortie de la mairie, et du hand-fasting ! Je prends le temps de vous parler un peu de cette cérémonie méconnue qui a été une évidence pour nous, et vous en dire un peu plus sur elle ! J’espère que jusque là vous avez apprécié ce qu’on vous en a montré, et je souhaite aux futurs mariés de cet été qui trainent dans le coin tout le bonheur du monde !

La sortie de la mairie

Je garde un souvenir très doux et magique de ce moment, le soleil nous attendait, et tout le monde était encore tout ému de cette belle cérémonie ! Bien sur on a profité du cortège pour laisser notre photographe grimper à l’avant et immortaliser ce moment !

Conseils aux futurs mariés :

  • n’hésitez pas à demander gentiment à un de vos proches qui supervise un peu (genre maman, belle maman, un témoin) de proposer à vos invités de repousser les félicitations jusqu’au lieu de réception, si vos photos sont prévues là bas ! Vous « perdrez » moins de temps sur place, surtout quand on a un planning serré (et qu’on meurt d’impatience que les invités découvrent le lieu de réception)
  • Si votre lieu de mariage le permet, une gentille demande bien formulée permet presque toujours que le photographe prenne quelques photos du dessus, pensez y !
  • le riz, c’est fini, alors lâchez vous sur les confettis que vous choisissez ! Ici on a tout fait faire maison à maman, mamie et ma sœur ont réalisé des confettis en journaux anciens et grains de lavande maison ! Devant des soirées télé, elles ont ensuite fait des enveloppes en papier à la main, que mes sœurs ont distribué à la sortie de la mairie !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’arrivée au château

Le cortège des mariés passé, on avait prit de l’amour plein le visage, et on mourrait d’impatience d’arriver au château (surtout que de gros nuages se sont baladés au dessus de nos têtes à ce moment là, et qu’on craignait de manquer de temps !). Nos invités ont paru vraiment soufflés et d’adorer notre lieu de réception, notre pari était déjà à moitié gagné ! Nous avons pris un premier verre pour se ré-hydrater, et reçu une deuxième énorme vague d’amour (chers futurs mariés, préparez vous, on ne reçoit jamais autant d’amour et d’émotion pure que ce jour là, alors faites vos stocks !), et filé au hand-fasting !

La cérémonie du hand-fasting

Beaucoup penchent pour des cérémonies, religieuses ou non, qui changent le déroulement du mariage classique que l’on a toujours connu. On voit de plus en plus des officient(e)s, qui organisent le déroulement de votre cérémonie, avec des textes, des poèmes, des interventions des proches, la cérémonie du sable etc. Nous nous avions eu le coup de foudre pour quelque chose de complètement différent, qui nous ressemble à nous et à nos croyances : le hand-fasting.

Hand-fasting, quesaco ?

(Je me suis appuyée sur un très bon article de le-sidh.org pour vous l’expliquer).             On l’appelle aussi « la cérémonie des mains liées » ou « le rituel des rubans », la cérémonie du handfasting est une tradition ancienne des îles britanniques qui liait 2 personnes pour une durée déterminée d’un an et un jour, au terme de laquelle ils pouvaient soit rompre cet engagement (notamment si un enfant n’avait pas été conçus) ou le renouveler définitivement. Aujourd’hui, ces épousailles ou fiançailles peuvent être temporaires ou permanentes, selon le choix des futurs mariés :

  • pendant un an et un jour ;
  • tant que l’amour durera ;
  • jusqu’à ce que la mort les sépare ;
  • au-delà de la mort ;
  • au-delà de la mort et dans les vies suivantes.

Dans un cadre traditionnel sorcier et wicca, la cérémonie est célébrée dans le Cercle par une grande-prêtresse et/ou un grand-prêtre. Il s’agit d’une cérémonie privée entre initiés d’un même coven. Mais avec le temps, de nombreux livres sur le wicca et la voie solitaire ont été édités… et de nombreuses personnes se sont reconnues dans cette spiritualité sans souhaiter s’impliquer dans une tradition ou un groupe. Certaines, ressentent le besoin de célébrer leur mariage dans un contexte sorcier et païen car se retrouvant dans les valeurs et le respect qu’elles représentent. Et donc ces futurs mariés s’unissent devant des prêtresses et prêtres ordonnés ou auto-proclamés, dans un cercle « ouvert », afin que la famille et les amis assistent à leur union.

Aujourd’hui, il s’agit surtout d’un symbole entre les deux futurs mariés. Cette cérémonie, présidée par un officiant ou un proche, a souvent lieu en extérieur. Le jour de notre mariage, c’est ma sœur, et mon témoin, qui avaient officié, sous un énorme châtaignier rose en fleurs, face et entourés par l’eau ! Le cadre etait pour moi aussi important que le reste, et je m’y suis sentie transportée !

Une cérémonie pleine de symboles

Nous avons placé des runes (gravées à la main par ma soeur sur des rondelles de bois découpées par mon beau-père), qui ont été déposées en cercle, dans lequel on nous a fait entrer en même temps. Ensuite, les futurs époux croisent leurs mains et plusieurs invités viennent nouer des rubans colorés autour des mains des mariés (chez nous, mes témoins). Dans la tradition, il s’agit de 13 rubans de couleurs différentes qui ont chacun une signification forte :

  • Ruban rouge : la passion
  • Ruban jaune : la confiance
  • Ruban vert : la prospérité
  • Ruban orange : l’abondance
  • Ruban bleu : la sincérité
  • Ruban noir : le succès
  • Ruban violet : la puissance
  • Ruban gris : l’apaisement
  • Ruban blanc : la paix et la sérénité
  • Ruban rose : le bonheur, la vérité
  • Ruban or : la richesse
  • Ruban marron : la maison
  • Ruban argent : les valeurs

Après ça, la cérémonie veut que l’officiant pose différents types de questions aux mariés. Par exemple :

  • Etes-vous prêts à vous honorer et vous respecter ?
  • Etes-vous prêts à prendre soin de l’autre en toutes circonstances ?
  • Souhaitez-vous que vos vies soient liées à tout jamais ?
  • Etes-vous prêts à différents sacrifices pour le bonheur de l’autre ?

Il peut également s’agir de questions ouvertes au cours desquelles les mariés peuvent dévoiler leurs sentiments : « Mme X, avez-vous quelque chose de spécial à dire à M.X ? », « Que représente Mme X pour vous ? », etc.

Ce qui est appréciable dans ce type de rituel, c’est avant tout que vous avez le choix. Vous pouvez choisir de faire nouer les rubans par vos proches, vos invités ou par le maître de cérémonie si vous préférez. Une fois les mains liées, vous pouvez choisir d’échanger vos vœux ou simplement de répondre aux questions et promesses d’engagement de l’officiant. Vous pouvez également faire varier la durée de la cérémonie, qui peut durer entre 10 et 30 minutes. Si vous voulez faire durer le plaisir, pourquoi ne pas demander à vos proches d’intervenir pendant la cérémonie et réciter un discours de mariage ? à vous de créer un rituel qui a du sens pour vous et votre couple.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pizzas party 

Notre maison, c’est un peu l’hôtel, on avait fait le choix de prendre une chambre en plus parce que les copains sont toujours en train de squatter (pour notre plus grand bonheur), et heureusement ! Et pour les repas on a toujours envie de leur faire plaisir, de les surprendre, et pour ça je pourrai passer la journée aux fourneaux ! Mais il y a deux semaines, j’avais envie de quelque chose de plus marrant ! Une sorte de soirée à thème ou chacun participerai au repas, et où le résultat serait plutôt incertain avec option livraison à domicile en cas de loupé (faut sortir de sa zone de confort non ?!).

Du coup j’ai fouillé sur Pinterest (l’amour de ma vie), histoire de piquer des idées ! Et je suis tombée sur une recette de pizzas plutôt facile, petit budget, avec des ingrédients que tu trouve n’importe où : on en a fait une soirée « Atelier pizzas » !!

La veille

j’ai piqué la recette sur le blog de Emilie murmure, qui proposait elle même une recette piquée encore ailleurs, et c’est cool ! Mais je dois prévenir : mauvaise élève que je suis je n’ai pas suivi les grammages correctement (de levure hein pas tous) et la pâte ne donnait pas exactement pareil que chez elle. Elle était quand même bonne mais pourrait être améliorée je pense (genre en suivant les instructions pour de vrai, ce qui lui permettrait sans doute de gonfler) !

Pour 2 pâtes

  • 2 tasses + 3 cuillères à soupe (315g) de farine tout usage
  • une cuillère à thé de sel
  • 2g de levure sèche active (je dirai plutôt 5g)
  • une cuillère à thé d’huile d’olive
  1. Dans un grand bol, mélanger la farine avec le sel.
  2. Dans un plus petit bol, mélanger une tasse (250ml) d’eau tiède, la levure sèche et l’huile d’olive. Fouetter le mélangeur vigoureusement et laisser reposer 10 minutes.
  3. Une fois le temps de repos terminé, ajouter l’eau à la farine, mélanger à la main pendant 3 minutes et former une boule. Laisser reposer 15 minutes. Puis sur un plan de travail fariné, pétrir de nouveau la pâte pendant 3 minutes.
  4. Former une boule et couper la pâte en deux parts égales. Placer chaque boule dans un grand bol légèrement huilé et fariné, couvrir d’un film plastique et laisser les pâtes doubler de volume 3 à 4h à température ambiance ou 8 à 24h au réfrigérateur

Du coup la veille on s’est mis au boulot avec mon mari et j’avoue qu’on s’est bien marré, c’était notre première pâte à quoi que ce soit « maison », et c’était cool ! On a tout filmé et tout mis au frigo toute la nuit (avant que celui-ci ne décède dans d’atroces souffrances).

le jour J

Avec un meilleur ami primeur, on ne prend pas beaucoup de risques : dites lui à quoi vous pensez, et il fera l’impossible ! On s’est retrouvés avec un basilic en pot, des tomates multi colores, des tomates cerises, de la mozza… tout ce qu’il fallait et plus encore pour que chacun fasse sa propre œuvre d’art !

Pour le faire tous ensemble j’avais pensé à sortit ma nappe en plastique insortable, qu’on a joyeusement enfariné, et puis chacun a pétri à nouveau sa boule dans la farine jusqu’à ce qu’elle lui aille et qu’il puisse l’étaler. ATTENTION : ne faîtes surtout pas comme mon mari et ne travaillez pas cette fichue pâte avec un rouleau à pâtisserie ! Ca chasserait tout l’air et rendrait la pâte hyper dure et compacte ! Donc on pousse du centre vers l’extérieur délicatement en laissant un petit rebord !

On avait préparé au centre de la table des petits bols avec toute la liste conseillée par Emilie, et plus encore :

  • une tasse de tomates concassées
  • une cuillère à soupe de pâte de tomate
  • une gousse d’ail râpée
  • une pincée de sel de mer
  • une pincée d’origan séché
  • 200g de mozzarella ou quelques boules de mini-boconccini coupé en tranches
  • 15-20 tomates cerises coupées en 2
  • les feuilles de 4 branches de basilic frais

+ pour nous : du jambon de pays , du jambon blanc, du gruyère, de la moutarde…

Garnir
  1. Préchauffer le four à 200°.
  2. Mélanger les tomates concassées, la pâte de tomate, l’ail râpée, le sel et l’origan dans un bol pour faire la base de ta préparation
  3. Étaler le mélange aux tomates uniformément sur la pâte à pizza avec le dos d’une cuillère ou un spatule. Garnir de tranches de mozzarella, de tomates cerises, et de basilic fraichement coupé au ciseau, le jambon blanc… (nous on a fait le choix d’ajouter le jambon de Serrano seulement après la sortie du four)

 

 

Je te conseille vraiment de laisse la farine à portée de main pour en rajouter à la pâte au cas où tu ne la trouverai pas assez malléable ! Ensuite tu mets une feuille de papier cuisson sur une plaque, et au four (pré chauffé) pendant 20 minutes !

Bilan

On a vraiment passé un super moment et on était plutôt fiers de manger chacun ce qu’on avait préparé ! Oui, tu vas avoir de la farine sur le nez si tu cherche ta collègue pizzaiolo sur la forme de sa pizza, mais tu mangera TA création, et c’est bien cool !

Zen at home #2 : Asmr, quesaco ?

ici Deuxième épisode sur le mieux vivre à la maison, aujourd’hui on parle de relaxation !   En période de concours, euphytose, huiles essentielles, infusion et autres cures de vitamines sont au summum de leur art. On vous les distribue par sacs entiers en pharmacie et autres, et on vous promet la relaxation.                                                                  « Envie de dormir ? Essayez donc d’euphytose nuit ! » « Stress ? Prenez de l’eau de mélisse ! » …je suis sure que ça vous parle ! Cette médecine plus douce, aux herbes et huiles essentielles est moins agressive et plus respectueuse pour le corps, et les amateurs de remèdes doux peuvent se pencher depuis quelques années sur des centaines de livres traitant du sujet, devenus une vraie mode !

Mais d’autres moyens existent pour vous détendre une fois rentrés à la maison, et mieux profiter de son chez soi. Personnellement, j’ai voulu faire le choix de ne pas influencer mon organisme pendant cette période de concours. Déjà parce que je suis vraiment sceptique de leur efficacité sur un stress intense et sur une longue durée, mais aussi parce que je voulais tenir bon « seule« . J’avais envie de mieux maitriser mon tempérament, et apprendre avec cette période à mieux gérer mon stress ! Je me donc suis tournée vers d’autres moyens de me relaxer et notamment de trouver le sommeil. Et c’est comme ça que j’ai découvert une nouvelle routine sommeil : la  petite vidéo ASMR avant de se coucher…

L’ASMR, on ne se fie pas au nom !

L’ASMR, ou Autonomous Sensory Meridian Response, c’est le petit nom trouvé à la sensation physique déclenchée par des sons, des odeurs, des gestes délicats, des tapotements… Avec ce nom un peu barbare, on croirait une sorte de SM bizarre, alors qu’il faut imaginer une forme de relaxation par la délicatesse et des sons agréables ! Mais du coup, ça sert à quoi ?

Quand on regarde ce genre de vidéo, on cherche en fait à provoquer cette sensation agréable que l’on connaît mais que l’on a du mal à décrire : « le petit frisson de détente quand on se plonge sous une douche chaude alors qu’on crève de froid », « les picotements en haut du crâne quand votre moitié vous fait des guilis dans le dos et qu’il/elle arrive parfaitement à vous détendre », ou pour moi écouter des tapotements délicats ou que l’on me masse le crâne… Cette sensation, permet aux adeptes d’atteindre un certain niveau de relaxation et de détente, comme après un bon spa, voir mieux !

9cb16ab05faaaafc30c76ff24d44c2fa

ça consiste en quoi ?

Tout simplement reproduire un environnement relaxant, avec des techniques différentes ! Mais tu trouveras des traits communes à toutes comme : les chuchotements, la lenteur, la délicatesse… Imaginez que vous soyez au spa, ou que vous cherchiez le calme. Personne ne vous parlerai en hurlant et en parlant à voix haute, on cherche à dormir pas frapper quelqu’un avec une chaise ! On préfèrera les chuchotements, des mouvements lents et souples, une lumière tamisée, tout ce qui reproduit l’ambiance propice à la relaxation, finalement !

Pour cela, tu as plusieurs sortes de triggers (ou déclencheurs) et donc types de vidéos :

  • le tapping ou scratching , qui consiste à tapoter doucement le micro ou un objet (de n’importe quel genre) pour obtenir un tapotement délicat,
  • le brushing avec le passage de pinceaux sur le micro, qui dégage un bruit très délicat et souvent utilisé lors de roleplay de maquillage par exemple,
  • le « personal attention« , quand le réalisateur/trice de la vidéo s’adresse directement à toi, te chuchote des propos rassurants et valorisants et créer une fausse interaction (par exemple ici en t’encourageant avec une longue journée de travail)
  • le roleplay, (ici ou ici ) où le youtubeur reproduit un moment considéré comme relaxant pour le commun des mortels, en s’adressant directement à toi, et en se mettant en scène. Par exemple : un moment à l’institut de beauté, un rdv chez le coiffeur ou au spa… Finalement tout ce qui nécessite des contacts avec le visage, les oreilles, le cou, avec un micro spécifique ! L’échange reproduit souvent le moindre détail, comme te présenter des parties imaginaires du salon de beauté, te demander le nom de la réservation, ou d’où tu viens. En te demandant de fermer les yeux, de respirer, de sentir certains parfums, et en respectant l’échelle humaine grâce à un micro doté d’oreilles (oui oui ça existe), le youtubeur reproduit complètement le moment.

Pourquoi ça marche si bien ?

La recette du succès c’est que ça s’adresse à tout le monde, et c’est faisable par tout le monde ! Tu prend un tambourin objet qui traine sur ton bureau et qui fait un bruit sympa, tu t’achète un bon micro, tu baisse ta lumière, et en avant ! Contrairement à la plupart des vidéos sur internet, pas la peine d’être bien habillée, jolie, ou même intelligente, puisque le seul but c’est de détendre les gens avec des paroles apaisantes et une voix douce ! Et puis finalement, avec les pouvoirs d’imagination humains, on se croirait presque au spa, sans la facture à la fin !

Je vous laisse ici un lien vers une vidéo très sympa (et marrante) de comédiennes que j’adore, et qui m’ont fait découvrir le monde de l’ASMR ! N’hésitez pas à cliquer plus haut sur les noms de domaine, ils renvoient à mes vidéos préférées sur le sujet =) !

Alors, on essaye ?

Mon EVJF

On approche des un an de mon EVJF, et j’avoue que j’avais hâte de vous en parler, et en même temps, je ne voulais pas que le blog devienne un recueil de mes expériences mariages … disons plutôt que je vous raconte ma journée de folie entre meilleures amies alors ! Vous vous souvenez de mes demoiselles d’honneur de la mort ? Je vous en avais parlé ici, et figurez vous que je suis toujours folle d’elles !

Mais avant de vous en parler, je dois vous expliquer quelques trucs ! Nous devions êtres plus nombreuses à mon EVJF, sauf que l’une de mes meilleures amies, Tagué, a marié son frère ce jour là en ne le sachant que 4 mois avant. Voilà pourquoi nous sommes moins nombreuses sur les photos !

MA journée de folie (enfin, We de folie)

Organisée que je suis (sûrement trop), j’avais donné à mes DH les we  où nous étions disponibles au milieu des derniers préparatifs ! Nous l’avons fait à 15 jours du mariage, le we du 14 mai et mon mari la semaine d’avant ! J’étais complètement surexcitée à l’idée de mes surprises, et en même temps sereine de me dire que j’aurai le temps de m’en remettre !

Mon mari m’avait préparé un sac sans me dire ce qu’il contenait, et à tenu sa langue jusqu’au bout !! Impossible de lui faire souffler un indice ! Il m’a déposé le vendredi soir chez ma maman en me disant de faire et dépenser tout ce qu’il me plairait, sans l’appeler du We ! Comment bien angoisser ! Ma première surprise a été en arrivant, de découvrir que mes deux demi-sœurs avaient pu monter pour l’occasion ! Je ne m’y attendais pas du tout et j’ai été très soulagée car j’aurai été malheureuse qu’elles ne puissent pas se joindre à nous et ratent ce moment de leur vie (car son premier EVJF ce n’est pas rien !) L’autre surprise a été de voir toute ma bande en pyjamas et m’ordonnant d’enfiler le mien ! Mon mari avait préparé tout ce qu’il fallait, et je me suis vite retrouvée à dévorer un super buffet multicolore avec mes gonzesses !

La soirée du vendredi a vraiment été dans cette ambiance de pyjama party et ça m’a bien détendue avant la journée du lendemain ! Tout avait été prévu à l’avance : un verre de mon vin préféré à la main, on m’a demandé ce que j’avais très envie de manger et on s’est faites livrer, en s’entassant dans le salon ! C’était très intimiste et j’en garde un super souvenir ! Pendant ce temps, ma témoin a sorti un questionnaire qu’elle avait fait avec les autres dh, qui posaient des questions de connaissances sur mon mari (en ayant déjà les réponses fournies par monsieur avant la fête !). J’avoue que j’ai loupé plusieurs réponses, mais au final ça ne devait pas si catastrophique parce que j’ai quand même eu le droit de manger ! La table était tellement couverte de plats japonais qu’on ne savait plus où se servir !

Elles avaient aussi préparé un moment de détente, avec la création de bracelets personnalisés pour chaque demoiselle d’honneur en fleurs de tissus sur un joli ruban, assorties à leur tenue du jour J ! Avec pas mal de loupés et de fous rire ça m’a vraiment vidé la tête et rappelé a quel point j’avais bien fait de leur faire confiance ! La soirée s’est achevée par un Disney toutes emmitouflées sous nos couettes, et j’avoue que j’étais déja dans un conte de fées !705659bb3fd55254b8a309f675049f61

Jour J

Je vous passerai le moment comique de la préparation à la chaine des dh, avec une seule salle de bain, qui a déjà été un exploit en soi ! Mais quand tout le monde a été prêt et qu’on m’a donné la tenue que j’aurai à mettre (un serre tête minie mariée avec voile, une robe pin-up à bretelle avec un jupon en tulle, un coupe-vent rouge et une écharpe bleue), j’avoue que j’ai trouvé ça beaucoup moins marrant de se moquer des copines !

Mais je dois avouer que ce moment en valait carrément la peine, avec la découverte du super t-shirt « demoiselle d’honneur » que chacune des filles avait apporté (même si avec le froid glacial on a pas pu les voir souvent et je ne leur en veux vraiment pas) !

34924bb321be812d0dc2b4a801e28dcc

 

La journée a commencé avec le métro pour une destination inconnue, et avec tout le trajet qu’on a eu, il a fallu s’occuper. Mon premier défi a été de chanter les grands classiques de Disney avec ma team, et si moi avec les yeux bandés je m’en suis donné à plein poumon sans peur du ridicule, je plains mes copines ! J’aurai surement pu comprendre à ce moment là où j’allais, mais j’étais trop concentrée dans ma performance…

 

Je ne m’attendais vraiment pas du tout à cette « destination » pour mon evjf, parce que c’est tout simplement mon endroit préféré dans le monde entier ?! On était très nombreuses à Disneyland à profiter de cette journée pour immortaliser notre dernier we de « célibat », et j’ai adoré cette ambiance, super bon enfant !

Je vous passerai les défis trop mignons que j’ai eu, et les super souvenirs que je m’y suis fait, mais celui de devoir faire la queue avec le max de personnages disney possible était vraiment génial ! Pas de bol, il n’y a pas assez d’heures dans une journée pour pouvoir tout faire, mais l’idée était toooop ! On a bien sur  : fait les boutiques, visité le parc de fond en comble, cherché des pièces limitées trouvables que dans certaines boutiques, mangé des cupcakes, fait des batailles de sabre lazer, hésité à me faire maquiller, forcé à tirer sur l’épée d’Arthur, posé avec Marie des aristochats… et c’était le pied !

On est rentrées bien claquées, mais pas encore libérées ! Le we avait été prévu de A à Z, et une soirée complètement différente nous attendait ! Direction la salle de bain, des tenues de lumières, et les talons, pour une soirée dans Paris ! J’avais déjà eu une soirée parfaite le vendredi soir, sur mesure et relaxante, mais le samedi, c’était sortie ! On a testé un adorable thaïlandais de la butte aux cailles, et on a passé une soirée vraiment dépaysante !

cfba0e4342340c497e71e2acc98d8b3b

J’ai gardé des souvenirs inoubliables de mon enterrement de vie de jeune fille, et je n’en remercierai jamais assez mes incroyables demoiselles d’honneur pour ça ! J’ai quitté ma vie de célibataire vraiment épanouie et relaxée, en ayant passé ce we avec mes meilleures amies, et je n’aurai jamais pu rêver mieux… je souhaite à toutes les futures mariées un evjf aussi incroyable !

 

J’ai testé : la LG pocket for ever

J’ai plusieurs passions dans la vie, et les premières, c’est la photo, et les loisirs créatifs. J’adore immortaliser toutes les belles choses qui croisent mon quotidien, le rendent plus beau, et que je ne veux absolument pas oublier ! Et un de mes grands mantras c’est de ne pas les garder sagement sur un disque dur, mais de les imprimer, de les encadrer, d’en faire des albums, de les donner à ses proches…

Jusque là je les faisais imprimer en ligne, mais la question des délais, des traitements etc étaient vraiment lourdes. On pensait sérieusement à investir dans une imprimante et du bon papier photo… Et puis pour le mariage, on a eu envie d’une « activité » fun et originale, on voulait que nos invités puissent poser devant un superbe photocall et repartent avec leur photo, collée sur une carte personnalisée à l’effigie de notre jour. Mais comment garder ces photos en mémoire stockée, tout en imprimant les photos instantanément… ? C’est là que nous avons rencontré la LG pocket 239 !

Le principe

Je me suis beaucoup confiée sur ces questions à mon cher Daddy pendant les préparatifs, j’étais prête à investir, mais je voulais quelque chose au top ! Et super papa trouva ! Fan de dernières technologies et d’innovations, il est toujours au courant des dernières merveilles, et nous a orienté vers ce nouveau concept d’imprimante…

Le principe de la LG pocket, c’est l’impression sans encre, comme pour Polaroid. Le papier contient déja l’encre, et selon les critères de l’impression, va imprimer plutôt telle ou telle couleur. Le papier est donc différent du papier classique, plus cher bien sur, plus « difficile à trouver » (dans le sens où vous devez le commander sur Amazone, c’est pas non plus la galère).


L’imprimante, plus discrète qu’un Polaroïd, se glisse partout et fait la taille d’un téléphone portable ! L’utilisation est hyyyyper facile : une application gratuite telechargeable sur l’appstore, vous permet de retoucher les photos, ajouter un filtre, un cadre ou des stickers, et imprimer vos photos depuis votre portable en Bluetooth !

Il suffit de commander les pochettes de papier photo, et ajouter un packet de 10 à la fois dès son ouverture, en mettant la feuille bleue sur le dessus. Cette première feuille permet l’auto-nettoyage de la machine, on ne s’occupe de rien , on attend juste que la photo sorte !

Son énorme atout : c’est d’être une imprimante ! Je m’explique, avec un Polaroid, vous imprimez les photos instantanément, mais ne les gardez pas en mémoire. Une fois donnée, la photo vous échappe. La LG Pocket, elle, imprime tous les souvenirs disponibles sur votre portable, quel que soit le moment où vous l’avez pris ! Magie !

Je vous vois venir, vous allez me demander le prix ! Et bieeen son prix est vraiment très raisonnable, l’année dernière l’imprimante et 90 feuilles m’étaient revenues à 150e fdpc. Pour tout ce que l’on a fait avec, je l’ai largement rentabilisée depuis !

Et la LG pocket est devenue ma meilleure amie

Toute mimi dans sa couleur rose à motif en relief, ma mini imprimante est devenue ma meilleure alliée ! Elle se glisse dans mes valises et m’accompagne partout, en voyage, en we, ou même en sorties … j’adore son format miniature, ces petits souvenirs qu’on glisse partout, qu’on accroche aux porte-photos, qu’on offre aux copains…


On a pris une habitude avec Mr D. , à chaque voyage on part avec notre carnet, ma mini, et on imprime au moins 4 photos par jour, pour se rappeler des détails, des fous rire, des coups de tête, des surprises … ❤️ et Ca donne des carnets de voyage à tomber, avec du masking tape aux couleurs du voyage, des petits mots… !

Et quand on reçoit du monde à la maison, j’adore les laisser partir avec un joli souvenir de cette journée, je trouve que l’on ne le fait pas assez ! En plus, la dernière nouveauté LG est d’avoir inventer le papier pour l’imprimante autocollant,  idéal pour le scrapbooking (je crois que je vais investir…) !

Le seul petit bémol à la rigueur, ce serait le peu d’autonomie de la batterie, comptez environ une recharge toutes les 5 à 10 photos !
Et vous, envie de vous laisser tenter ?

 

Zen at home #1

La grande tendance en ce moment : c’est de se simplifier la vie. Et j’avoue que pour une fois, j’adhère complètement au principe ! De super sites et blogs (beaucoup mieux faits que le mien) vous proposent des formules gagnantes pour mieux vous organiser et vivre le quotidien, mais je vais quand même essayer de m’y mettre ! Si vous êtes intéressés, ces sites vous envoient leurs super conseils toute la semaine, avec des tutos et pleins de bon sens, qui changent la vie ! (j’adore recevoir mon petit mail toutes les semaines et essayer de le mettre en pratique à la maison !)

De mon côté, j’ai envie de vous proposer une fois par mois/deux mois un article pour mieux vivre le quotidien et moins avoir l’impression de se laisser porter (même si c’est cool aussi, et qu’on doit laisser sa petite place à l’imprévu !)

Que ce soit dans votre planning, vos habitudes ou à la maison, je vous filerai les astuces trouvées ailleurs, testées, et qui me semblent applicables pour de vrai ! Un outil à la fois 😀

1er outil : Bien organiser sa semaine

Et pour ça, rien de mieux qu’une petite sélection de semainiers à croquer ! C’est parti !

Les free printables fleuris

fleurs-couleur-pecc82che

Ces petits chouchous sont à retrouver gratuitement sur le blog à croquer de Dadaria. Là j’avoue c’est mon amour du shabby-chic qui l’emporte, mais les gros motifs de fleurs et les tapisseries : c’est ma passion dans la vie. Je trouve tellement ça tellement bucolique qu’on a l’impression de planifier une semaine entière de pique-nique dans un champs ! Et puis quand c’est gratuit, on dit OUI !

 

Les semainiers géométriques de May

semainier2-1024x722

semainier-v2

Un jour où l’autre, je vous aurai forcément parlé de May, la blogueuse derrière  vie de miettes. C’est un blog que j’adore, une blogueuse que j’adore, des créations que j’adore. En fait, j’ai l’impression que tout me correspond dans son superbe blog. Chaque semaine, je choisi un semainier, je l’imprime, et il me suit jusqu’à ce qu’il soit plein à craquer ou juste remplacé par le suivant ! Et honnêtement, si on compte acheter une imprimante, c’est en grosse partie à cause de ses magnifiques printable gratuits !

 

Des semainiers tout en 1 par vert cerise

semainier-vertcerise

Celui là, il est vraiment UNIQUE ! Mon credo : joindre le ludique à l’agréable 😉 Au travail, je ne m’entoure que de jolis printables originaux et celui-ci en fait partie ! J’ai adoré l’originalité qu’à voulu lui donner sa créatrice !  Il a tout ce qu’il vous faut : « un calendrier de la semaine pour noter les rendez-vous et réunions, mais également une petite place sur le côté pour noter les idées pour le week-end, une partie post-it pour griffonner un numéro de téléphone par ci, une pensée par là, une to-do-list qui propose une récompense quand elle est achevée et même un top 5 à compléter selon son humeur, une case météo (pour rire), et une autre pour noter « le meilleur truc de la semaine ». Enfin, le verso est baptisé « zone d’expression libre » comme une invitation à y crayonner, dessiner, noter ce qui passe par la tête. »

 

Et un dernier bien festif pour la route

semainier_rosechiffon

Pour celui-ci, dites merci à Rose Chiffon! J’adore ses fanions bien sur, « sa » bonne humeur contagieuse et le sourire qu’il donne automatiquement en le lisant ! A croquer !

 

Alors, on commence la semaine du bon pied pour mieux s’organiser ?!

 

 

 

 

Recette (qui tue) de cupcakes aux 2 citrons

J’avais publié début Décembre un aperçu de ces beautés pour le pot de départ d’une collègue, et vous aviez demandé la recette ! Je m’exécute !                                                                Ici on est des immenses fans de cupcakes, donc si cette recette vous plait, j’en ai plein d’autres à vous proposer ! Je dois quand même avouer qu’elles ne viennent pas de moi, mais de mes nombreux bouquins, que je citerai à chaque fois ! Et pour celle-là c’est « Cupackes, Cake-pop, Woopies & Co » des éditions Solar qui est utilisée !

Attention, recette acidulée, qui fera changer d’avis ceux qui détestent le citron !

469

On se lance !

Les ingrédients

Pour le gâteau                                                                                                                                                 120gr de beurre – 140gr de sucre roux (je n’utilise que du blanc c’est parfait aussi) – 3 œufs – 90gr de yaourt brassé nature – 180gr de farine avec levure incorporée – 90 de lemon curd (une merveille pas si facile à trouver, dispo dans les rayons anglais de monoprix par ex ou magasins spécialisés, et pour les plus courageuses, réalisable maison ! ) – le zeste d’un demi-citron vert bio

Pour le top                                                                                                                                                      150gr de mascarpone – 70gr de lemon curd – 30gr de sucre glace – le zeste finement émincé d’un demi-citron vert bio

A vous fourneaux !

Préchauffez le four à 160 C (th. 5-6). mélangez le mascarpone avec le lemon curd et le sucre glace. Réservez au frais pendant la préparation des cupcakes.

Fouettez le beurre avec le sucre. Incorporez les œufs les uns après les autres, puis ajoutez le yaourt, le lemon curd, le zeste de citron et la farine. Mélangez jusqu’à l’obtention d’une pâte bien lisse.

Répartissez la préparation dans les moules à cupcakes, enfournez et faites cuire 20min. Au terme de la cuisson, laissez refroidir avant d’ajouter le top.

Déposez une belle cuillerée à soupe de crème sur chacun des cupcakes, puis saupoudrez-les de zeste de citron vert.

Bonus

Ma petite astuce c’est de ne jamais faire cuire les cupcakes dans leurs jolis moules en papier, mais d’abord dans des moules en silicones, plus petits que les modèles de base :

  • 1) le fait d’en faire de plus petits m’en fait plus, donne un effet visuel plus volumineux et appétissant
  • 2) les cupcakes ont une forme beaucoup plus homogène, bien ronde et lisse
  • 3) le papier garde sa jolie couleur et ne bruni pas comme à la cuisson !

 

Alors, vous en voulez d’autres ?

 

 

 

Enregistrer