Notre mariage vintage et champêtre en Normandie Part#3

Aujourd’hui, on vous dévoile le troisième et avant-dernier volet de notre mariage ! Un super grand merci aux nombreux visiteurs des deux premiers, c’était vraiment adorable ! Et merci à mes copines pour vos gentils mots, vos encouragements tout ça tout ça !

Pour finir en beauté, on vous propose de partager avec vous nos jolies photos de la sortie de la mairie, et du hand-fasting ! Je prends le temps de vous parler un peu de cette cérémonie méconnue qui a été une évidence pour nous, et vous en dire un peu plus sur elle ! J’espère que jusque là vous avez apprécié ce qu’on vous en a montré, et je souhaite aux futurs mariés de cet été qui trainent dans le coin tout le bonheur du monde !

La sortie de la mairie

Je garde un souvenir très doux et magique de ce moment, le soleil nous attendait, et tout le monde était encore tout ému de cette belle cérémonie ! Bien sur on a profité du cortège pour laisser notre photographe grimper à l’avant et immortaliser ce moment !

Conseils aux futurs mariés :

  • n’hésitez pas à demander gentiment à un de vos proches qui supervise un peu (genre maman, belle maman, un témoin) de proposer à vos invités de repousser les félicitations jusqu’au lieu de réception, si vos photos sont prévues là bas ! Vous « perdrez » moins de temps sur place, surtout quand on a un planning serré (et qu’on meurt d’impatience que les invités découvrent le lieu de réception)
  • Si votre lieu de mariage le permet, une gentille demande bien formulée permet presque toujours que le photographe prenne quelques photos du dessus, pensez y !
  • le riz, c’est fini, alors lâchez vous sur les confettis que vous choisissez ! Ici on a tout fait faire maison à maman, mamie et ma sœur ont réalisé des confettis en journaux anciens et grains de lavande maison ! Devant des soirées télé, elles ont ensuite fait des enveloppes en papier à la main, que mes sœurs ont distribué à la sortie de la mairie !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’arrivée au château

Le cortège des mariés passé, on avait prit de l’amour plein le visage, et on mourrait d’impatience d’arriver au château (surtout que de gros nuages se sont baladés au dessus de nos têtes à ce moment là, et qu’on craignait de manquer de temps !). Nos invités ont paru vraiment soufflés et d’adorer notre lieu de réception, notre pari était déjà à moitié gagné ! Nous avons pris un premier verre pour se ré-hydrater, et reçu une deuxième énorme vague d’amour (chers futurs mariés, préparez vous, on ne reçoit jamais autant d’amour et d’émotion pure que ce jour là, alors faites vos stocks !), et filé au hand-fasting !

La cérémonie du hand-fasting

Beaucoup penchent pour des cérémonies, religieuses ou non, qui changent le déroulement du mariage classique que l’on a toujours connu. On voit de plus en plus des officient(e)s, qui organisent le déroulement de votre cérémonie, avec des textes, des poèmes, des interventions des proches, la cérémonie du sable etc. Nous nous avions eu le coup de foudre pour quelque chose de complètement différent, qui nous ressemble à nous et à nos croyances : le hand-fasting.

Hand-fasting, quesaco ?

(Je me suis appuyée sur un très bon article de le-sidh.org pour vous l’expliquer).             On l’appelle aussi « la cérémonie des mains liées » ou « le rituel des rubans », la cérémonie du handfasting est une tradition ancienne des îles britanniques qui liait 2 personnes pour une durée déterminée d’un an et un jour, au terme de laquelle ils pouvaient soit rompre cet engagement (notamment si un enfant n’avait pas été conçus) ou le renouveler définitivement. Aujourd’hui, ces épousailles ou fiançailles peuvent être temporaires ou permanentes, selon le choix des futurs mariés :

  • pendant un an et un jour ;
  • tant que l’amour durera ;
  • jusqu’à ce que la mort les sépare ;
  • au-delà de la mort ;
  • au-delà de la mort et dans les vies suivantes.

Dans un cadre traditionnel sorcier et wicca, la cérémonie est célébrée dans le Cercle par une grande-prêtresse et/ou un grand-prêtre. Il s’agit d’une cérémonie privée entre initiés d’un même coven. Mais avec le temps, de nombreux livres sur le wicca et la voie solitaire ont été édités… et de nombreuses personnes se sont reconnues dans cette spiritualité sans souhaiter s’impliquer dans une tradition ou un groupe. Certaines, ressentent le besoin de célébrer leur mariage dans un contexte sorcier et païen car se retrouvant dans les valeurs et le respect qu’elles représentent. Et donc ces futurs mariés s’unissent devant des prêtresses et prêtres ordonnés ou auto-proclamés, dans un cercle « ouvert », afin que la famille et les amis assistent à leur union.

Aujourd’hui, il s’agit surtout d’un symbole entre les deux futurs mariés. Cette cérémonie, présidée par un officiant ou un proche, a souvent lieu en extérieur. Le jour de notre mariage, c’est ma sœur, et mon témoin, qui avaient officié, sous un énorme châtaignier rose en fleurs, face et entourés par l’eau ! Le cadre etait pour moi aussi important que le reste, et je m’y suis sentie transportée !

Une cérémonie pleine de symboles

Nous avons placé des runes (gravées à la main par ma soeur sur des rondelles de bois découpées par mon beau-père), qui ont été déposées en cercle, dans lequel on nous a fait entrer en même temps. Ensuite, les futurs époux croisent leurs mains et plusieurs invités viennent nouer des rubans colorés autour des mains des mariés (chez nous, mes témoins). Dans la tradition, il s’agit de 13 rubans de couleurs différentes qui ont chacun une signification forte :

  • Ruban rouge : la passion
  • Ruban jaune : la confiance
  • Ruban vert : la prospérité
  • Ruban orange : l’abondance
  • Ruban bleu : la sincérité
  • Ruban noir : le succès
  • Ruban violet : la puissance
  • Ruban gris : l’apaisement
  • Ruban blanc : la paix et la sérénité
  • Ruban rose : le bonheur, la vérité
  • Ruban or : la richesse
  • Ruban marron : la maison
  • Ruban argent : les valeurs

Après ça, la cérémonie veut que l’officiant pose différents types de questions aux mariés. Par exemple :

  • Etes-vous prêts à vous honorer et vous respecter ?
  • Etes-vous prêts à prendre soin de l’autre en toutes circonstances ?
  • Souhaitez-vous que vos vies soient liées à tout jamais ?
  • Etes-vous prêts à différents sacrifices pour le bonheur de l’autre ?

Il peut également s’agir de questions ouvertes au cours desquelles les mariés peuvent dévoiler leurs sentiments : « Mme X, avez-vous quelque chose de spécial à dire à M.X ? », « Que représente Mme X pour vous ? », etc.

Ce qui est appréciable dans ce type de rituel, c’est avant tout que vous avez le choix. Vous pouvez choisir de faire nouer les rubans par vos proches, vos invités ou par le maître de cérémonie si vous préférez. Une fois les mains liées, vous pouvez choisir d’échanger vos vœux ou simplement de répondre aux questions et promesses d’engagement de l’officiant. Vous pouvez également faire varier la durée de la cérémonie, qui peut durer entre 10 et 30 minutes. Si vous voulez faire durer le plaisir, pourquoi ne pas demander à vos proches d’intervenir pendant la cérémonie et réciter un discours de mariage ? à vous de créer un rituel qui a du sens pour vous et votre couple.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Notre mariage vintage et champêtre en Normandie Part#2

Il y a quelques jours je vous parlais de notre mariage, on a ressorti les albums photos pour vous et distribué un peu de conseils ! Comme ça vous a plu, on continue !

Du coup cette semaine, on vous parlera de l’arrivée à la mairie, et de la cérémonie civile ! J’espère que les jolies photos de Becca et Lucile auront le même succès, et vous donneront autant envie qu’à nous de pousser les portes des jolies mairies de campagnes !

L’arrivée à la mairie

Comment vous raconter cette journée sans donner des anecdotes croustillantes, dont on ne rigole JAMAIS le jour J, mais qui font pleurer de rire une semaine après !

D’abord le départ du château : tout le monde étant dehors, mon mari crie dans le hall qu’on quitte château et ferme à clef. C’est en recomptant mes demoiselles dans les voitures que j’ai compris que l’on avait enfermé mes deux plus petites sœurs, qui avaient peur de dire qu’elles n’avaient pas fini de se préparer ! (Merci encore infiniment à ma chérie d’amour Célia chou pour son aide !)

Une fois que tout le monde était parti, je suis resté à attendre que mon père vienne me chercher au château pour m’emmener à la mairie. La voiture de collection était là, une magnifique Buick Skylark de 1963 (merci mémé pour ce cadeau), j’étais habillée de la tête au pied, littéralement en train de fondre… et toujours pas de papa en vue… Imaginez mon stress en train de monter : l’heure qui tournait, tout le monde déjà à la mairie pour nous accueillir, et mon téléphone dans la pochette de ma mère avec aucun numéro en tête ! Le propriétaire de la voiture m’a très gentiment proposé de monter dans la voiture, m’a aidé à m’installer, et m’a carrément fait faire des tours de château pour me changer les idées ! Il m’a raconté l’histoire de la voiture, comment il avait tout refait, la couleur du cuir… jusqu’à ce que mon père arrive ! Je l’aurai embrassé d’avoir été si compréhensif ! (Surtout que le père de la mariée était aussi stressé qu’elle !)

Et une petite dernière pour la route : bien sur, sur les alliances ! Arrivés à la mairie, tout le monde nous accueille, nous embrasse, je n’ai jamais reçu autant d’amour d’un seul coup c’était incroyable ! Tout le monde était là, et ma mère vient vers moi avec un immense sourire ! En gardant bien ce visage, elle me dit entre ses dents « réponds juste par oui ou par non et continues de sourire : sais-tu où sont les alliances ? » On a su ensuite que notre photographe les avait laissé là où elle les avait pris en photo le matin même : dans une des chambres du château !! Avec l’heure de la cérémonie qui approchait, impossible d’aller les chercher… finalement mon oncle (l’adjoint au maire) a été mis au courant et nous a rassuré : le mariage d’après avait été annulé ! Mon témoin chéri et ma super dh Célia (encooore) sont vite retournés au château ni vu ni connu, pendant que les invités papotaient, et sont revenus pile à temps ! Tout le monde à cru que l’on attendait mon grand père qui s’était perdu en route (ce qui était vrai aussi) !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

La cérémonie civile

Comme beaucoup, nous avons opté pour une cérémonie civile, et une cérémonie privée au château. Mais les deux avaient une importance très spéciale pour moi…

La cérémonie a été réalisée dans le village où une très grosse partie de ma famille vit, j’ai été mariée par mon oncle, dans la mairie où se sont vu marié entre autre ma grand mère, mon oncle, ma tante… Je ne pouvais pas imaginer plus fort sentimentalement.

Je tiens aussi à rassurer tous les futurs mariés qui passeraient par là, et qui craignent pour leur cérémonie civile. Beaucoup de personnes trouvent ce moment trop court, pas assez personnel et moins cérémonieux qu’à l’église ! Sachez que si le passage y est plus court, la cérémonie moins pompeuse et traditionnelle, elle n’en est pas moins personnalisée ! A TOUS les mariages où j’ai été et certains dont j’ai entendu parlé, il avait été demandé aux futurs mariés des informations sur leur histoire ou de jolis détails. Si cela n’est pas obligatoire, on peut aussi demandé à ce que le discours soit personnalisé, donc n’hésitez pas à passer un coup de fil à la mairie !

Bien sur mon oncle a fait un discours incroyable pour notre mariage, mais malheureusement en totale improvisation, je n’en garde aucune trace vidéo ou écrite, si ce n’est le souvenir inoubliable qu’il m’a laissé ! Nous avions aussi demandé à échanger des vœux lors de notre échange d’alliance, mais nous avions le souffle tellement coupé lors de l’échange, que nous avons été incapables de les dire ! On s’est rattrapé lors de la cérémonie du hand-fasting heureusement !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

J’espère que ce petit bout de joli jour vous aura plu, on se retrouve vite pour la suite !

 

 

 

Notre mariage vintage et champêtre en Normandie Part#1

Et voilà, nous les avons passé, ces fameuses noces de coton. J’avais hâte de les atteindre même si ce n’est que le début de quelque chose de beaucoup plus long (j’espère bien hein !!)

Ca fait des mois que je me tâtais à propos de cet article, je ne savais pas si j’avais envie de mettre en ligne quelque chose d’aussi personnel et de permettre aux gens d’observer un jour si particulier de notre vie… enfin, sortons de notre zone de confort, et puis je meurs d’envie de partager une expérience aussi incroyable avec d’autres finalement ! Du coup, on vous fait un petit panel de photos du mariage (en plusieurs parties), avec des explications, des conseils et des jolis détails ! Et cette semaine, on vous vous parle de nos préparations avant le mariage et notre Fisrt look !

La préparation des mariés

Comme on en parlait ici, pour le mariage on a eu la chance d’avoir 2 photographes, et qui dit le 2X plus de possibilités dit 2X plus de caprices ! Notre chère Becca a donc dû courir entre mes préparatifs et ceux de Mr D pour qu’on puisse ensuite filer au First Look ! Un vrai marathon et j’avoue qu’il fallait vraiment quelqu’un de détendu et posé pour réussir à garder son calme ! Ca ne s’apprend pas !

De mon côté j’avais demandé à ma mère, ma marraine et ma soeur (ma témoin) d’être là pour partager ce moment très fort avec moi, et Mr D à ses parents et ses deux frères (témoins eux aussi). Ma demoiselle d’honneur Célia nous a rejoint avant l’habillage pour me maquiller et ça a été un grand moment d’émotions ! Pas facile ensuite de se séparer ! J’ai trouvé que c’était une façon très fusionnelle de partager nos derniers instants de célibataire avec nos proches, et de leur montrer a quel point ils comptent pour nous. Les entendre discuter derrière moi m’a vraiment apaisé et marqué, je me souviens encore de ce moment où ma marraine montrait son alliance à ma sœur ! Où de l’aide qu’elle m’a apporté pendant le maquillage !

Niveau organisation nous avions choisi de faire ça à deux bouts différents du château pour êtres surs de ne pas nous croiser !

J’adore l’atmosphère complètement hors du temps qui se dégageait des lieux, avec des pièces sorties d’une autre époque !  Mais je vous laisse découvrir ça =)

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Nos conseils pour vos préparatifs :

  • Pensez à laissez vos jolis détails (bijoux, alliances, voile, chaussures…) au photographe, pour qu’il puisse immortaliser ces petites choses que vous avez pris tant de soin à choisir aussi !!
  • Demandez à vos proches de s’être préparé AVANT vos habillages, ils seront tellement plus contents d’êtres en tenue sur les photos d’eux vous habillant !
  • Pour choisir qui vous accompagnera dans ce moment : prenez les premiers qui vous viennent en tête quand vous vous posez la question ! Pas la peine de chercher à faire plaisir à qui que ce soit sauf VOUS !
  • Choisissez un endroit qui vous plaisez et soit assez grand pour vous permettre de vous préparer ! Votre chambre de jeune fille, votre suite au lieu de la fête…

 

Notre first look

C’est un peu le sujet récurant à chaque fois que je parle du mariage : pour ou contre le first look dans les photos des mariés ? Ce « premier regard », permet d’immortaliser le moment où le marié découvre sa promise, et d’en profiter pour faire les photos de couple ! On s’est loooongtemps battu avec Mr D : je voulais gagner du temps en profitant du moment où chacun finirait de se préparer dans le château pour faire nos photos de couple, lui ne voulait pas entendre parler de ce sacrilège ! Comment ?! Voir la mariée avant le mariage ?! Impensable !

Et puis… le temps ça passe vite, et je voulais vraiment profiter du vin d’honneur avec tous mes invités ! J’ai joué à fond cette carte, et ça a fini par passer (honte à moi) ! Je ne regrette vraiment vraiment pas, quand je vois à quel point l’après midi a passé vite et comme nous avons couru partout ! Avec les photos en plus, je me serai carrément privée de ce moment avec mes invités, en plus d’avoir la crainte de retrouver Tata Ginette en fond des photos !

C’était un moment hyper émouvant, j’ai adoré le regard de mon mari quand il m’a découvert, et ses gestes pleins de tendresse. Il était tellement ému que quand je suis arrivée derrière lui pour lui demander de se retourner, il n’a pas pu ! Incroyable ! Nous avons été finalement tellement émus et surpris que nous avons mis un moment avant de réaliser !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Nos conseils pour votre First Look :

  • Ne vous prenez pas la tête à faire des photos complètement folles qui ne vous ressembleraient pas ! Mon mari plutôt timide de nature et pas très à l’aise sur les photos ayant déjà du se faire violence pour toutes centaines de photos, je ne voulais pas lui imposer d’avantage !
  • Souriez, détendez vous, rigolez : le stress est tellement présent que l’on a du mal à s’enlever cette chape de pression et à se sourire !
  • Pensez avant aux endroits où vous aimeriez faire les photos : la couleur qui ressortira le mieux, le décor qui vous correspond le plus ! Comme ça le jour J, pas de surprises !
  • Pourquoi ne pas profitez du first look pour demander à tout le monde qui ne soit pas encore prêt d’aller s’habiller ? Vous aurez les alentours pour vous tout seuls et l’esprit tranquille !
  • Soyez sincères, ces photos ne doivent ressembler qu’à vous !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon EVJF

On approche des un an de mon EVJF, et j’avoue que j’avais hâte de vous en parler, et en même temps, je ne voulais pas que le blog devienne un recueil de mes expériences mariages … disons plutôt que je vous raconte ma journée de folie entre meilleures amies alors ! Vous vous souvenez de mes demoiselles d’honneur de la mort ? Je vous en avais parlé ici, et figurez vous que je suis toujours folle d’elles !

Mais avant de vous en parler, je dois vous expliquer quelques trucs ! Nous devions êtres plus nombreuses à mon EVJF, sauf que l’une de mes meilleures amies, Tagué, a marié son frère ce jour là en ne le sachant que 4 mois avant. Voilà pourquoi nous sommes moins nombreuses sur les photos !

MA journée de folie (enfin, We de folie)

Organisée que je suis (sûrement trop), j’avais donné à mes DH les we  où nous étions disponibles au milieu des derniers préparatifs ! Nous l’avons fait à 15 jours du mariage, le we du 14 mai et mon mari la semaine d’avant ! J’étais complètement surexcitée à l’idée de mes surprises, et en même temps sereine de me dire que j’aurai le temps de m’en remettre !

Mon mari m’avait préparé un sac sans me dire ce qu’il contenait, et à tenu sa langue jusqu’au bout !! Impossible de lui faire souffler un indice ! Il m’a déposé le vendredi soir chez ma maman en me disant de faire et dépenser tout ce qu’il me plairait, sans l’appeler du We ! Comment bien angoisser ! Ma première surprise a été en arrivant, de découvrir que mes deux demi-sœurs avaient pu monter pour l’occasion ! Je ne m’y attendais pas du tout et j’ai été très soulagée car j’aurai été malheureuse qu’elles ne puissent pas se joindre à nous et ratent ce moment de leur vie (car son premier EVJF ce n’est pas rien !) L’autre surprise a été de voir toute ma bande en pyjamas et m’ordonnant d’enfiler le mien ! Mon mari avait préparé tout ce qu’il fallait, et je me suis vite retrouvée à dévorer un super buffet multicolore avec mes gonzesses !

La soirée du vendredi a vraiment été dans cette ambiance de pyjama party et ça m’a bien détendue avant la journée du lendemain ! Tout avait été prévu à l’avance : un verre de mon vin préféré à la main, on m’a demandé ce que j’avais très envie de manger et on s’est faites livrer, en s’entassant dans le salon ! C’était très intimiste et j’en garde un super souvenir ! Pendant ce temps, ma témoin a sorti un questionnaire qu’elle avait fait avec les autres dh, qui posaient des questions de connaissances sur mon mari (en ayant déjà les réponses fournies par monsieur avant la fête !). J’avoue que j’ai loupé plusieurs réponses, mais au final ça ne devait pas si catastrophique parce que j’ai quand même eu le droit de manger ! La table était tellement couverte de plats japonais qu’on ne savait plus où se servir !

Elles avaient aussi préparé un moment de détente, avec la création de bracelets personnalisés pour chaque demoiselle d’honneur en fleurs de tissus sur un joli ruban, assorties à leur tenue du jour J ! Avec pas mal de loupés et de fous rire ça m’a vraiment vidé la tête et rappelé a quel point j’avais bien fait de leur faire confiance ! La soirée s’est achevée par un Disney toutes emmitouflées sous nos couettes, et j’avoue que j’étais déja dans un conte de fées !705659bb3fd55254b8a309f675049f61

Jour J

Je vous passerai le moment comique de la préparation à la chaine des dh, avec une seule salle de bain, qui a déjà été un exploit en soi ! Mais quand tout le monde a été prêt et qu’on m’a donné la tenue que j’aurai à mettre (un serre tête minie mariée avec voile, une robe pin-up à bretelle avec un jupon en tulle, un coupe-vent rouge et une écharpe bleue), j’avoue que j’ai trouvé ça beaucoup moins marrant de se moquer des copines !

Mais je dois avouer que ce moment en valait carrément la peine, avec la découverte du super t-shirt « demoiselle d’honneur » que chacune des filles avait apporté (même si avec le froid glacial on a pas pu les voir souvent et je ne leur en veux vraiment pas) !

34924bb321be812d0dc2b4a801e28dcc

 

La journée a commencé avec le métro pour une destination inconnue, et avec tout le trajet qu’on a eu, il a fallu s’occuper. Mon premier défi a été de chanter les grands classiques de Disney avec ma team, et si moi avec les yeux bandés je m’en suis donné à plein poumon sans peur du ridicule, je plains mes copines ! J’aurai surement pu comprendre à ce moment là où j’allais, mais j’étais trop concentrée dans ma performance…

 

Je ne m’attendais vraiment pas du tout à cette « destination » pour mon evjf, parce que c’est tout simplement mon endroit préféré dans le monde entier ?! On était très nombreuses à Disneyland à profiter de cette journée pour immortaliser notre dernier we de « célibat », et j’ai adoré cette ambiance, super bon enfant !

Je vous passerai les défis trop mignons que j’ai eu, et les super souvenirs que je m’y suis fait, mais celui de devoir faire la queue avec le max de personnages disney possible était vraiment génial ! Pas de bol, il n’y a pas assez d’heures dans une journée pour pouvoir tout faire, mais l’idée était toooop ! On a bien sur  : fait les boutiques, visité le parc de fond en comble, cherché des pièces limitées trouvables que dans certaines boutiques, mangé des cupcakes, fait des batailles de sabre lazer, hésité à me faire maquiller, forcé à tirer sur l’épée d’Arthur, posé avec Marie des aristochats… et c’était le pied !

On est rentrées bien claquées, mais pas encore libérées ! Le we avait été prévu de A à Z, et une soirée complètement différente nous attendait ! Direction la salle de bain, des tenues de lumières, et les talons, pour une soirée dans Paris ! J’avais déjà eu une soirée parfaite le vendredi soir, sur mesure et relaxante, mais le samedi, c’était sortie ! On a testé un adorable thaïlandais de la butte aux cailles, et on a passé une soirée vraiment dépaysante !

cfba0e4342340c497e71e2acc98d8b3b

J’ai gardé des souvenirs inoubliables de mon enterrement de vie de jeune fille, et je n’en remercierai jamais assez mes incroyables demoiselles d’honneur pour ça ! J’ai quitté ma vie de célibataire vraiment épanouie et relaxée, en ayant passé ce we avec mes meilleures amies, et je n’aurai jamais pu rêver mieux… je souhaite à toutes les futures mariées un evjf aussi incroyable !

 

Les drôles de dames

Je ne sais pas si vous avez remarqué… mais on approche des 1 an de mariage ! Les noces de coton, c’est juste le début de l’aventure, et pour nous c’est déjà beaucoup ! Après 2ans à préparer notre mariage, on est super fiers du travail accompli !

Mais quand on parle avec d’autres couples qui pensent au mariage (ou non), beaucoup de questions sur les demoiselles d’honneur et les garçons d’honneur reviennent ! Combien en aviez-vous ? Est ce que ce n’était pas trop compliqué à gérer? Quel est l’intérêt ?…

Je dirai que chacun a sa propre conception du mariage, mais à la plupart des questions je réponds que c’est au contraire un des points de notre jour j que j’ai préféré. Certains d’entre vous ont peut être comme moi une team en acier trempé, et envie de l’impliquer, et je vous donne mon point de vue sur le fait d’avoir beaucoup de demoiselles d’honneur !

Derrière le « magique« , il y a tous les coulisses, et on en parle pas toujours ! Aujourd’hui je vous parle de nos femmes de l’ombre, nos petites mains, notre team ! A l’époque tout le monde s’est étranglé en sachant que j’aurai 8 demoiselles d’honneur, mais on avait vraiment fait le bon choix, et elles ont été extraordinaires. Donc désolée pour l’article propagande, mais je défends les Besties aujourd’hui !

Les amis, cette famille que l’on choisit

Vous voilà le lendemain de la demande, encore toute émue, et pleine d’appréhensions, d’excitation, et un peu de vous devient déjà Bridezella. Nous, vous ne serez pas forcément chiante, mais il arrivera aussi que plus les mois passent et plus les détails prennent une importance énorme pour vous. Certains mariés vous diront que les détails n’ont pas d’importance, et finalement ils auront raison. Mais c’est plus facile à dire qu’à faire, et souvent on se laisse prendre par ces détails qui pour les autres ne veulent rien dire, mais représentent beaucoup pour nous. Pas de voiture de mariés ? Un ami qui refuse de porter vos couleurs sur les photos ? Une maman qui ne trouve pas sa tenue ? Et dans ce cas là, on en parle à qui ? Pas toujours facile de réussir à exprimer ce qui ne va pas à son compagnon, parce que ça peut le concerner, parce que ça peut l’angoisser, le déstabiliser, le saouler aussi. Bien sur, il FAUT en parler, mais à longueur de temps, NON. Pas question de se pourrir la vie avec ces préparatifs quand ils deviennent compliqués ou l’entourage casse-pied. Donc on souffle, on relativise, et on parle avec ses dh (demoiselles d’honneur) de la mort !

Bon j’exagère un peu, la plupart du temps vous serez « juste » heureuse, sur un nuage et impatiente, pleine de bonnes idées et de l’envie de les partager. Et devinez qui sera là pour vous ? Qui vous écoutera des heures parler avec passion de la différence entre pièce montée et wedding cake ? Qui vous aidera dans le choix des lampions ? Qui vous aidera à choisir votre lingerie/vous consolera quand elle est introuvable/ira la chercher pour vous à 4 jours du mariage ? Qui vous enverra dans la nuit des épingles Pinterest trop cute ? Découpera/collera/pliera des heures et des heures sans se plaindre une seule fois ? Qui vous accompagnera à un énième salon du mariage ? Qui n’aura pas peur de se donner à fond ?

Tout ça, c’est vos demoiselles d’honneur d’amour qui le feront, et tellement plus ! Je parle en connaissance de cause, parce que toooout ça, c’est du vécu !

Il faut de tout pour… réussir un mariage

m-f-261

Ca y est, vous avez décidé de faire le grand saut, et de faire votre demande à vos dh. Vous avez cherché de jolies idées originales, ou tout simplement préparé votre question (je vous parlerai bientôt de la mienne). Mais il va falloir vous préparer à quelques petites choses :

Un obstacle inévitable va se dresser sur le chemin de vos préparatifs : comment chacune voit le mariage. Et c’est que ça pêche. Si vous vous avez une vision familiale de la chose, il peut arriver que certaines de vos dh ne souhaitent pas s’impliquer autant que vous l’imaginiez, et c’est normal ! Pas de stress !! N’appréhendez pas leur comportement en tirant des conclusions hâtives, et discutez en AVANT !

Dès le début nous avons été très sincères avec nos amies, et nous leur avons immédiatement dit que nous ne comptions pas juste leur donner un modèle de robe et leur dire de sourire. Que nous aurions besoin d’aide, et que c’est pour ça que nous le confierions seulement aux plus proches, en comprenant que ce ne soit pas dans les gouts de tout le monde. Nous leur avons expliqué que nous aurions besoin de pouvoir compter sur leurs petites-mains, leurs têtes, et même leurs bras, mais que nous voulions se le dire honnêtement avant qu’elles acceptent. Pas de faux-semblants ni de quiproquo ! Ca nous aura permis de faire du trie dans notre entourage, et aussi de nous protéger des faux-plan à l’approche du mariage !

Pas facile d’être toujours sur la même longueur d’ondes, mais nous avons eu beaucoup de chance de ce côté là. Chacune de nos dh était très motivée et s’est impliqué autant qu’elle en avait envie/le temps ! Je les remercie infiniment pour avoir réussi à cohabiter pendant 1an, à se supporter les unes les autres et à faire en sorte que personne ne meurt même si ça n’a pas toujours été facile ! Elles venaient toutes d’horizons différents, avec des expériences complètement contradictoires, et finalement ça a collé… (ou elles ont réussi à passer pardessus leurs désaccords pour me donner le meilleur !)

Un travail de longue haleine

 

wedding_day-54wedding_day-44

On les a fait travailler pendant 1 an, on les a usé jusqu’au bout, et ce n’était que le début ! En dehors de tous les travaux manuels, faire part pliés, confettis faites maison, guirlandes de cœurs… Je ne vais pas vous faire la liste de tout ce qu’elles ont fait pour nous… mais quand même, c’était assez énorme… Déjà je me souviendrai toute ma vie que certain(e)s étaient là dès le jeudi soir pour nous aider à aller faire les dernières courses, à décompresser, à prendre la route avec toutes les voitures de matos ! Et le vendredi, nous avons du sortir toutes les tables et chaises de la salle, installer les tables de réception, housser, napper, mesurer, couper, installer, faire des cupcakes, aller chercher les alcools, et préparer le diner… pour être à 8h sur le pont à trimer comme des folles. Installation de la déco sous les chapiteaux, des pancartes sur les arbres et devant le château, décoration extérieure, installation du goûter d’honneur, maquillage et « coiffure » mutuelle … et j’en passe !

Et puis mes superwomen ne s’en sont pas tenu qu’à la déco… non non ! Elles ont aussi accueillis les invités à la mairie avec nos familles, fait l’entrée par duo avant nous, distribuer les confettis à la sortie de la mairie, dirigés vers la salle, accueillis au château, mis l’ambiance, aider au service, participer aux animations… et toujours avec sourire et patience (et beaucoup de compréhension) ! Comment ne pas sourire jusqu’aux oreilles quand vous avez un parachute pareil ?!

 

Des souvenirs pour la vie

m-f-286

Je n’ai pas hésité à mettre le plus beau jour de ma vie entre les mains de mes amies et sœurs, parce que déjà à ce moment je savais qu’elles seraient parfaites. Je ne regrette aucun de ces moments car ils étaient magiques, et ont changé pour la vie ma relation avec chacune d’elles. Ces préparatifs m’ont vraiment montré sur qui je pouvais m’appuyer en cas de coup dur, qui trimerait avec moi quoi qu’il arrive, et serait prêt à remonter ses manches pour me filer un vrai coup de main. Si ces préparatifs ont commencé avec plus de demoiselles d’honneur que le jour J, je ne regrette pas du tout ces moments là. Je ne retiens que l’amour que chacune des amies qui a croisé ma vie a été prête à y mettre au moment où elle l’a fait, et au bonheur que cela m’a apporté le jour j.

J’espère que j’aurai réussi à vous faire changer d’avis sur les dh ou au moins à vous rappeler de laisser une place particulière à celles qui en ont une si spéciale dans votre cœur !

Merci à Pauline, Priscilia, Célia, Aurélie, Tagué, Sophie, Dounia, Marine, Clémence et Xavier pour leur travail, leurs sourires, leur patience, leur amour, et leur courage. Pensée spéciale à mes autres copains chéris (Charlotte et Seb, Clément, Nana, Maryna… et bien sur tous les garçons d’honneur de Mr (Eric, Romain Antonin, Adrien …!) Vous êtes des amis en or !

La préparation des demoiselles d’honneur

Les préparatifs du mariage, c’est à la fois beaucoup de joie et beaucoup de stress, des bonnes surprises, et de moins bonnes. Ca a été le cas pour la mission « photographe mariage », une de premières recherches que nous ayons faites pour le mariage. Passionnée de photos, ayant eu mon entreprise de photographie, j’ai une idée très précise de ce que j’attend. EN l’occurrence : un sens de l’esthétique commun avec le/la professionnelle en face de moi, un très bon feeling, et de la spontanéité ! Les souvenirs c’est la seule chose qui restent de cette journée incroyable, et les immortaliser sous une forme impérissable : c’était ma priorité !  J’ai contacté beaucoup (BEAUCOUP) de photographes en Normandie, pas facile de trouver la perle rare quand on se marie au milieu des champs ! Finalement, au milieu des mails sans réponses, nous aurons essuyé 2 tentatives ratées de photographes (dont une annulation). J’ai du me rendre à l’évidence : soi rester avec une photographe pro avec laquelle je n’avais aucun feeling,ou passer par une amie talentueuse, qui serait plus spontanée, à l’écoute et complice avec nous ! Nous avons opté pour cette option, et avons tout annulé ailleurs !

Et puis quelques mois avant le mariage, certains de ne jamais gagner, nous avons tenté notre chance à un concours organisé par My cultural wedding chic et une photographe « inconnue » qui revenait de l’étranger, Les récits de Becca ! Ou comment transformer les déceptions en hourras ! Je me souviendrai toujours de cette semaine horrible que nous avions passé, avant d’apprendre un dimanche soir que nous étions GAGNANTS !! Et nous voilà donc avec 2 photographes pour une journée ! Une expérience incrooooyable, qui nous a permis d’êtres trèèèès gâtés !

Bref, et donc…

Nous avons pu préparer un petit planning indiquant à chaque photographe la répartition des moments de la journée, et leur travail combiné a été exceptionnel ! Parmi ces moments, j’avais demandé à notre amie Lucile, d’immortaliser la préparation des demoiselles d’honneur, défi relevé avec la plus grande discrétion du monde !

Pourquoi faire immortaliser la préparation de vos demoiselles/garçons d’honneur ?

C’est un cadeau que nous voulions faire à notre team. Parce que nous les aimons d’amour et qu’ils ont tous été fantastiques dans la préparation de cette journée. Toutes mes demoiselles d’honneur ont été incroyables et ce sont données à fond dans l’organisation du grand jour, me pardonnant tous mes écarts ! Je regrettais de ne pas pouvoir partager ce moment de complicité avec elles, mais grâce à ces souvenirs, j’ai pu me rattraper !

La salle d’eau des communs à leur disposition, mes 9 demoiselles d’honneur ou amies ont été de vraies petites fourmis à se préparer les unes les autres ! Petite dédicace à ma douce Célia, qui en plus d’avoir été ma maquilleuse attitrée le jour J (quel moment magique), a officié pour mes 3 sœurs et ma cousine, à la fois pour le maquillage et pour les coiffures ! MERCI !              J’ai gardé pour nous une grande partie des clichés mais je peux vous dire que chacune a été aidée et a aidé à son tour, et ça nous a fait quelque chose VOILA !

J’ai été très émue en sortant du château pour notre First Look avec Becca, de me dire qu’au même moment, après avoir travaillé dur toute la mâtiné, mes meilleures amies partageaient ce moment de complicité en se préparant entre elles. Je me suis sentie très sereine car je savais qu’elles étaient entre de bonnes mains, et qu’on aurait de super photos !

Le résultat

On était surexcités à l’idée de découvrir ce que nous avions raté pendant nos propres habillages, et ces instants volés nous ont vraiment fait rire une fois reçus ! De la copine surprise en plein brossage de dent au poudrage intensif en passant par le bombage de torse des témoins, on a bien rigolé en plus d’êtres émus ! Petit clin d’œil à mes beaux frères, garçons d’honneur de mon époux, qui se sont aussi prêtés au jeu !

Beaucoup d’invités étaient surpris de voir les dh en tenues dépareillées mais c’était notre choix, nous voulions que chacune choisisse une couleur pastel et un modèle qui lui aille vraiment à ELLE ! Impossible quand chacune des 8 dh a une morphologie différente ! Donc merci à elles d’avoir été si rayonnantes et splendides, vous étiez notre arc en-ciel du jour et vous nous avez transporté !

Au final, ces clichés ont été offerts aux intéressé(e)s, et ont fait partie de nos albums pour notre plus grande fierté, parce que sans cette équipe, il n’y aurait rien eu du tout ! Vous étiez les plus beaux ❤

 

Et vous, curieux de savoir ce qui se passait (ou se passera) quand vous ne serez pas là 😉 ?

 

 

 

 

Organiser son roadtrip (de Lune de Miel)

Pour la Lune de Miel il y a 2 grandes écoles : la farniente sur une plage de sable fin, ou la semaine de baroudeur. La 1ère est souvent synonyme de séjour tout prêt à personnaliser, mais pour la deuxième c’est une autre histoire ! Séjour découvertes, escapades coup de tête, roadtrip… à vous d’imaginer un séjour découvertes et ballades qui vous ressemble ! Pas facile quand on a aucun contact (ou peu) dans le pays en question, que l’on ne cherche pas quelque chose de précis, voir que l’on parle peu la langue …  aujourd’hui je vous parle de la préparation de notre roadtrip (le voyage, je vous le garde pour après) !

Prévoir LE voyage de ses rêves, on fait comment ?

  1. On choisit sa destination

img_1887

Pour certains, il sera plus facile de dire ce que vous ne voulez pas, que ce que de définir ce que vous cherchez vraiment, et c’est déjà un bon début ! Si les destinations de Lune de Miel étaient VRAIMENT classiques jusqu’à maintenant (caraïbes, Tahiti, Hawaï, réunion…) maintenant le soleil n’est plus l’unique critère d’un voyage de noces ! et HEUREUSEMENT ! Ceci dit, si ce sont les cocotiers et l’eau cristalline qui vous ont toujours fait rêver, tant mieux, ça ne fera que vous aidez encore plus à tout organiser !

Beaucoup de destinations sympas et originales ont maintenant leur place au classement des destinations recherchées, et leur nom vendent aussi pas mal de rêves « Islande », « Canada », « Ecosse », « Irlande », « Bali » « Vietnam » « Cuba » ou même le Japon pour les plus gâtés. On quitte les cartes postales vues et revues pour les grands espaces ou des changements complets de civilisation. Après tout, c’est LE moment de faire le grand saut !

Et pour ceux (comme nous) qui étaient trop attirés par les deux pour réussir à choisir, pas d’inquiétude, on économise et on s’offre une seconde Lune de Miel ! Pour nous roadtrip et découvertes pour la première et vamos à la playa pour la seconde avant de ne plus êtres que deux 😉

2. On définit ses envies

img_6448

Après la destination, il va vous falloir choisir la forme ! Plein de questions sont à se poser : on y va comment ? Tout inclus ou on s’occupe de tout ? Tour operateur ou moyens du bord ? On se déplace ou on reste sur place ? Planning tout prêt ou aventure ? hôtel ou chez l’habitant ?…

En dehors de vos réponses spontanées, plusieurs critères sont à prendre en compte : par exemple, si vous ne souhaitez ni vous encombrez d’une réservation trop fixe ni dormir en tente, la location d’un camping-car est votre amie ! Et si vous avez peur de rouler avec un autre véhicule que le votre, certains pays sont accessibles en ferry ! Chaque option a ses avantages, et il faut prendre le temps d’y penser : voyager en voiture peut vous amener à remplir le coffre, mais arrivés à l’aéroport, tout devra rentrer dans les valises ! Sauf si vous prenez le train, ou rentrez par la route, et là tout va bien ! Le ferry par contre, vous permettra de tout ramener s’il en existe pour cette destination, encore faut-il l’avoir à un prix avantageux, et s’y prendre environ 9mois avant.

Autre point, selon les pays, vous ne pourrez pas tout voir en un séjour, même en 15j voir 1mois de lune de miel pour les plus chanceux, il va falloir choisir ! Concentrez vous sur des aspects particuliers du pays que vous voudriez voir, et cherchez à vous en approcher le plus. Pas la peine de courir, ce n’est pas un marathon, et le transport vous épuisera ! Même en 10jours de voyage de noces, nous avions choisi de faire tout sauf le nord du pays par exemple !

3. On fixe son budget

img_6446

Comment prévoir son budget pour un roadtrip ? Et la cagnotte Lune de Miel ? Et bien comme pour tout : c’est de l’organisation ! Grâce à viamichelin, calculez approximativement combien de temps et d’argent vous prendra chaque itinéraire entre chaque lieux. C’est fastidieux c’est vrai, mais quand on connait le prix de l’essence, le nombre approximatif de km à faire, et les lieux que l’on souhaite absolument voir, on s’y retrouve ! Vous pourrez déjà prévoir tout le budget essence, auquel il faudra ajouter l’addition de tous vos logements en route (si vous réservez, n’oubliez pas de compter le bon prix selon la saison haute ou basse), et un prix par personne et par jour de nourriture. On ajoute ensuite un prix approximatif de loisirs : visites, musées, guide, bars, glace etc + les achats.

Comment je calcule le prix repas ? Les guides du routard sont très bien fait pour ça, sinon, n’hésitez pas à fouiner, les blogs voyage regorgent de conseils et de prix indicatifs de repas ! Si certains pays sont très intéressants pour la nourriture, les îles en règle générale, beaucoup moins !

Et petit conseil, essayez de ne pas vous lancer dans des calculs à la hausse pour prévoir le montant de votre cagnotte mariage, et même idéalement, essayez de financer une partie vous même, si vous avez peur des surprises ! Et si vous voulez êtres surs de vous retrouver avec des sous et pas de cadeaux, n’hésitez pas à opter pour l’urne personnalisée et à l’indiquer à vos invités à l’avance !

4. On se renseigne

img_6445

Bien sur, vous allez penser en premier (on ne se refait pas) à la météo, et au meilleur mois pour partir. Pas bête la guêpe, mais d’autres renseignements comptent beaucoup !

Alors évidement, il y a les questions administratives : quels papiers d’identités sont nécessaires ? Combien de jour pour les obtenir ? Quelles démarches réaliser ? Je pars avec mes papiers de Mlle ou de mme ? J’ai le temps de les faire changer avant le départ ? sous quel nom je réserve ? Autant de questions qui trouvent facilement une réponse : en règle générale, pour un départ juste après le mariage ou peu après, on réserve tout sous son nom de jeune de fille ! Comptez au moins 1 mois pour obtenir votre nouvelle carte d’identité, donc ne prenez pas de risque ce serait trop bête !

Et puiiiis il y a les spécificités : quelle langue on y parle ? Dans tout le pays, ou vais-je croiser des dialectes ? Où est-il conseillé de prendre un guide ? Quel est le prix de l’essence ? On en trouve facilement et sous quel nom pour ne pas confondre avec le gazole ? Mon GPS comprend-il ce coin là ? Quel monument/lieu/évènement sont inratables ? ET SURTOUT : quelles sont les fêtes ? Et oui, car selon les dates et évènements locaux, les prix explosent, et les réservations se font rares ! Pour éviter les mauvaises surprises, on prévoit ça à l’avance, et on s’assure une super place où dormir pour profiter de la fête avec les locaux !

Astuce : N’hésitez surtout pas à vous tourner vers les « maisons de -insérer le nom du pays-« , sorte de maison du tourisme du pays en question, souvent à Paris, ils délivrent des informations hyper pratiques, bons plans et guides ! Vous ne pouvez pas vous déplacer ? Rdv en ligne sur leur site, la plupart vous envoient jusqu’à 3 guides/plans gratuitement par la poste !

5. On est imaginatifs

img_6447-1

N’oubliez pas, c’est le voyage de vos rêves ! Il y a des choses dont vous rêveriez ? Des rêves de gosses ? C’est l’occasion où jamais ! Prévoyez vous d’êtres spontanés, de laisser libre court à vos envies, et de faire les choses sur un coup de tête une fois là bas ! (Donc petit budget spécial !)

Dans la préparation de votre itinéraire, pensez à passer par des petits bleds reculés et plein de cachet sur la côte, à faire une pause sur un bout de falaise ou une rando dans un espace protégé et aménagé, ou à pique-niquer ! Sur place, arrêtez vous à chaque fois que vous en aurez envie, aller au marché, faites des photos à gogos, poussez la porte des bars, et mangez dans des restau’ locaux avec les gens du coin, fondez vous dans la masse et : DISCUTEZ ! C’est le moment d’être curieux, poser des questions, s’intéresser au mode de vie et coutumes. Vous verrez, les gens ne demandent souvent qu’à discuter !

 

 

Et n’oubliez pas, en Lune de miel, plus vous dites que vous êtes en voyage de noces, plus vous êtes gâtés (véridique) ! Le premier soir, dans un hôtel de famille (le seul du séjour) on s’est fait disputer de ne pas avoir préciser le but de notre séjour, car pour le même prix on nous aurait donné la suite nuptiale ! On nous a aussi offert l’addition plusieurs fois dans les restaus typiques, des chocolats maison dans un restau un peu classe… Au delà du gain « matériel », vous vous sentirez vraiment privilégiés par ces expériences !

 

 

Ma 2ème robe de mariée

C’est un sujet qui fait beaucoup débat chez les futures mariées : pour ou contre la deuxième robe ? Là où certaines pensent que ça porte malheur, que ça ne se fait pas et que ça ne fait pas mariée, d’autres trouvent ça fun et que c’est bien un luxe que seule une mariée peut s’offrir (qui change de robe le soir de son anniversaire ou du baptême du petit ?!)

Ici, le choix était vite fait : j’ai fais faire sur mesure une robe qui me servirait pour la séance engagement, l’ouverture de bal, voir le lendemain du mariage ! Ce choix ne regardant que nous, nous avons surpris tout le monde avec une robe courte vintage, complètement contraire à ma robe de mariée « sirène » ! Cette robe, je l’ai rêvé comme la première, je l’ai choisi avec amour et je la porterai encore sûrement pour nos noces de coton avec beaucoup d’émotions !

2 précieuses pour le prix d’une !

img_9448

Ma robe de mariée chérie, ma précieuse, mon amour, je vous en parlerai dans quelques temps, mais je la voulais époustouflante, qu’elle fasse de moi une star. Je voulais que personne ne s’attende à ça et c’est pour ça que le modèle « sirène » m’avait séduit tout de suite : l’idée de mettre mes formes en valeur avec une robe très moulante !

Ma seconde robe, je la voulais plus à mon image de tous les jours, plus décalée et plus vintage. Quelque chose avec de la dentelle, du froufrous et des jupons ! Mais une fois payé la première et tous ses accessoires, où se procurer une création dont je sois sure qu’elle m’aille et fasse mariée, à « petit » budget ? Je n’imaginais pas passer par la même créatrice et débourser encore une fois autant d’argent !

Nous avons finalement tenté l’aventure (comme beaucooooup), de la commander sur un site étranger (chinois), connu pour ses robes de soirée. SAUF QUE cette beauté, nous l’avons commandé sur-mesure ! Une fois le modèle de mes rêves choisi, on nous a proposé de rendre ce modèle unique et adapté à ma morphologie en indiquant toutes mes mesures (poitrine, tour de hanches, épaules…). J’étais donc sure du résultat, pour un prix VRAIMENT raisonnable (à peine plus de 100euros douane comprise). Ma maman a gentiment accepté de jouer du mètre et hop !

img_9465

Je ne regrette vraiment pas d’avoir choisi cette option, car elle a vraiment bien rempli ses fonctions ! Sur ses photos, elle m’a habillé pour notre séance engagement, mais je l’ai aussi porté lors de l’ouverture de bal (une choré rock impraticable en robe moulante serrée aux genoux), et j’aurai même pu la porter pour accueillir mes invités le lendemain. Finalement j’ai choisi encore une autre option en portant mon peignoir japonisant en soie pour une réception plus informelle !

Si c’était à refaire, je le referai sans hésiter, et je le conseille à toutes les futures mariées ! Pour un prix riquiqui vous serez sures d’être doublement la plus belle ! Et de surprendre ! D’ailleurs, cette solution est aussi envisageable pour les mariées à la recherche d’une tenue différente pour la cérémonie civile ! Finalement avec ses jolies boutons, le tissu satiné et de super qualité, le dos nu et la ceinture plissée, elle aurait eu beaucoup de cachet pour la mairie !

J’ai hâte de la reporter pour la fête donnée pour nos noces de coton, avec une coiffure vintage et un bouquet de coton !

et vous, pour ou contre la 2ème robe ?

 

Top 5 des éléments personnalisés du mariage

Comme cela n’a pas pu vous échapper, Mr D et moi nous sommes mariés il y a bientôt 8 mois, et avions mis un point d’honneur à faire le plus de choses possibles à la main, ou par des créateurs français. Des centre de table au dîner, tout était du terroir ou créer par nous ! Aujourd’hui, je vous propose quelques adresses où commander vos jolis détails en achetant français et/ou artisanal ! Adresses à exploiter en cas de baptême, EVJF, baby shower…

  1. Nos figurines de mariés

wedding_day-546

Perso, je rêvais de jolies poupées peintes à la main et à notre effigie, même si d’autres modèles existent il n’y a pas beaucoup de choix : figurines en 3D, lego, ou classiques en plastique, vous aurez vite fait le tour de la question ! Nous avons trouvé notre bonheur chez Linea créations,  une créatrice française qui réalise des merveilles peintes par elle même et un choix TRES varié de poupées pour toutes les occasions (annonces de grossesse, baptême, anniversaire, départ à la retraite, Halloween…) et sur tous les thèmes, avec de superbes décors (j’adore le nouveau dans une bulle en verre ou celui avec l’arche de fleurs) ! Vous n’en reviendrez pas des détails (fleurs en papier, volume des chignons, tulle de la robe…) et de l’effet sur vos invités 😉 Bon si la mienne était mon portrait craché, on ne peut pas lui en vouloir que Mr D ai laissé sa barbe poussé entre temps et changer de costume ?!

EN PLUS BONNE NOUVELLE : c’est les soldes à partir d’aujourd’hui sur sa boutique en ligne !!

2. Les cadeaux pour mes demoiselles d’honneur et témoins

m-f-202

Là, il y a deux écoles. Soit vous vous lancez dans le DIY, soit vous demander à quelqu’un de le faire ! J’ai réussi le challenge de faire les deux ! Dans un prochain article, je vous parlerai des Box pour demoiselles d’honneur que j’avais réalisé, mais je peux déjà vous dire qu’il y avait de la couture ! Ma belle mère chérie a beaucoup travaillé et a réalisé de magnifiques pochettes (hyper raffinées, mon seul regret est de ne pas avoir demandé la même), toutes rembourrées et personnalisées aux initiales de mes amies s’il-vous-plait ! J’avais aussi glissé dans les box ces jolis tote-bag personnalisés, mais quel que soit la pièce, j’ai la solution pour ne pas vous casser la tête ! Ame d’enfant presque sage est une créatrice du Sud, par lequel je passe souvent ! Elle propose de superbes pièces pour toutes les occasions… des tote bag personnalisés pour vos témoins, des guirlandes de fanions, des nœuds papillons pour les petits garçons d’honneur…

ET SURPRIIISE la créatrice propose à nos lecteurs chéris -15% de réduction dès 2 tote-bag commandés, avec le code MRSANDCO17 valable jusqu’au 14 février !

3. Les boutons de manchettes du marié et des témoins

wedding_day-392

Bien sur, il y a des choses que j’ai commandé à l’étranger ! C’est le cas des boutons de manchettes, que j’ai adoré choisir ! Le principe est super cool : on choisit l’image de son choix sur internet ou dans ses photos, et on l’envoi. C’est dur hein ? Pour le clin d’œil, j’ai offert à mes geeks d’hommes de ma vie des boutons à l’effigie de World Of Warcraft ! Ca ne m’a pas couté grand chose, et ils étaient fous ! Vous pouvez vous en procurer ici , les vendeurs Canadiens y sont adorables et proposent de merveilleuses idées de boutons de manchettes pour tout le cortège (j’adore celles pour le père de la mariée et la collection super-héros !)

4. Nos lanternes flottantes

wedding_day-413

Les lanternes volantes sont super à la mode (et du coup vues, vues, et re-vues…), ce qu’on oublie c’est qu’elles ne sont souvent pas autorisées sur les lieux de fête avec les risques d’incendie ! Pour changer et proposer quelque chose de plus poétique à nos invités (qui change aussi du feux d’artifices et puis on est pas Rothschild), nous avons misé sur les lanternes flottantes de Bali ! Vendues par un site français, elles sont vraiment incroyables une fois déposées sur l’eau et donnent une ambiance vraiment romantique !                      NB : non, elles ne coulent pas et ne risquent pas de polluer (grâce à un système de flotteur sous la fleur en papier), non la fleur ne se désagrège pas, mais oui il est arrivé que certaines finissent pas prendre feux au bout d’un moment (après que vous soyez rentrés dans la salle je vous rassure personne n’assistera à ça, et puis nous on avait une demoiselle d’honneur pompier donc no stress !). Il faudra juste penser à les ramasser vous même le lendemain pour que les animaux ne les ingurgitent pas et parce que ça se fait !

5. Mon portrait de mariée

manon-rsl

Bon, là je triche un peu et j’assume ! Ce magnifique portrait, je ne l’ai pas acheté, mais gagné lors d’un concours. C’est le magnifique travail de l’illustrateur de géni Narujin, qui m’a permis de faire immortaliser un cliché de mes essayages de robe de mariée ! Alors vous me direz, pour quoi faire ? Ba des beaux souvenirs déjà, un superbe tableau dans mon salon qui me rappelle tous les jours que j’étais la plus belle des mariées (en tout cas de ce côté de l’hémisphère héhé), une façon tellement poétique de nous rappeler ce beau jour…De quoi se laisser tenter !

 

J’espère que mon top 5 des objets personnalisés de fêtes vous aura plu, surtout n’hésitez pas à me demander plus de détails ou infos, et à contacter ces créateurs surtout ! Tentés par un prochain top sur les détails faits par nous même ou un DIY ?